/finance
Navigation

Le prix des maisons devrait augmenter de 1,5 % en 2016 à Montréal et Québec

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le prix moyen des résidences devrait augmenter de 1,5 % à Montréal et à Québec l’an prochain, selon les prévisions dévoilées jeudi par le réseau de courtiers RE/MAX.

Le prix de vente moyen serait de 341 091 $ dans la région de Montréal et de 269 686 $ dans celle de Québec.

Dans l’ensemble des grandes villes au Canada, la croissance moyenne des prix devrait atteindre 2,5 % en 2016.

L’immobilier du Grand Vancouver restera le plus dispendieux au pays l’an prochain, avec une hausse anticipée de 7 %. Le prix moyen prévu dépassera légèrement la barre du million $ (1 013 665 $).

La région de Toronto arrive en seconde position au palmarès du marché immobilier le plus coûteux au pays avec une hausse attendue de 5 % l’an prochain, pour un prix moyen de 653 258 $.

Cette année, le prix de vente moyen a augmenté de 17 % dans la région du Grand Vancouver et de 10 % dans celle du Grand Toronto, atteignant respectivement 947 350 $ et 622 150 $, a souligné RE/MAX.

Trois villes devraient enregistrer une baisse du prix moyen des résidences l’an prochain: Calgary (-4 %), Edmonton (-3,5 %) et St. John’s (-2 %). Ces trois régions urbaines, dont l’économie repose sur le pétrole et les ressources naturelles, ont souffert de la chute des prix de l’or noir cette année.