/finance
Navigation

Mouvement Desjardins: changements majeurs sous le règne de Monique F. Leroux

Monique Leroux PDG de Desjardins, À table avec...
Photo d'archives Mme Leroux tirera sa révérence le 9 avril prochain.

Coup d'oeil sur cet article

À la tête du Mouvement Desjardins depuis 2008, Monique F. Leroux s’apprête à laisser un héritage empreint de croissance avec un actif en hausse de 70 % sous son règne. Mme Leroux était à sa quatrième présence mardi devant la Chambre de commerce de Québec et sa dernière comme présidente du Mouvement Desjardins. «Je suis très fière du travail que nous avons réalisé pendant ces huit ans», a-t-elle déclaré.

Mme Leroux tirera sa révérence le 9 avril prochain. Elle laisse derrière elle un mouvement «solide et en croissance» pour reprendre ses mots, même si les défis qui attendent son successeur sont nombreux. «Quand je regarde de 2008 à aujourd’hui, on a accueilli près de deux millions de nouveaux membres et clients et on a multiplié par deux les revenus totaux de Desjardins qui vont se chiffrer à près de 15 G$ à la fin de 2015», a-t-elle énuméré.

Son passage a été marqué par des acquisitions importantes comme les activités canadiennes de State Farm en 2014, la banque albertaine Western Financial en 2011 et 40 % des actions de QTrade Financial Group et de Coast Capital Trading, qui sont passées dans le giron, en 2013. «Desjardins a toujours su évoluer avec ses membres et s’adapter à son environnement. Mais, sous l’effet de la révolution numérique, nous sommes entrés dans une ère de changement encore plus rapide», a ajouté celle qui agira à l’avenir comme présidente de l’Alliance coopérative internationale.

Innovation

Apple, Google, Amazon, Facebook, Paypal, etc. offrent des solutions de paiement qui concurrencent directement les banques. En fait, les utilisateurs de guichet automatique sont de moins en moins nombreux. «On veut avoir, sur nos téléphones, l’ensemble des services et on veut être capable de pouvoir payer sans avoir à se déplacer un peu partout. Les questions liées à l’adaptation, à la technologie, à la mobilité, au numérique et à l’innovation sont absolument essentielles pour le secteur des services financiers.»

C’est dans cette optique que le Mouvement a inauguré, cette semaine, Desjardins Lab, à Montréal, qui est un nouveau lieu d’expérimentation et d’innovation.

Mme Leroux est aussi coprésidente, avec Jacques Ménard de BMO groupe financier, de la campagne de financement visant à amasser des fonds pour la réalisation du théâtre Le Diamant, à Québec. «Avec le dévoilement des maquettes, ça devient un projet beaucoup plus concret. On est capable de voir le côté structurant de ce projet-là. Ça devient beaucoup plus aidant pour le déroulement de la campagne», a-t-elle commenté.