/misc
Navigation

Trop chère l’essence au Québec

Prix essence
photo Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Les récentes chutes de prix du baril de pétrole ne profitent toujours pas aux automobilistes québécois, soutient un économiste de la Banque de Montréal (BMO)

Alors que le pétrole se négocie à des niveaux historiquement bas, les prix à la pompe ne suivent pas et les consommateurs n’en ont pas pour leur argent, indique l’économiste Benjamin Reitzes de la BMO.

Selon lui, le prix du litre d’essence devrait plutôt se situer en ce moment autour des 80 cents.

Ce matin, le litre valait 98,4 cents à Québec et variait entre 1,009 $ et 1,10 $ dans la métropole.

Au début de 2009, le prix du baril de pétrole de type Brent s’échangeait près des 40 $US alors que le litre d’essence cotait sous les 80 cents.

Hier, le prix du baril de pétrole Brent a terminé la séance à 37,19 $US.

Outre la dépréciation du dollar canadien face à la devise américaine, les analystes pointent du doigt les importantes marges bénéficiaires des raffineurs pour expliquer les cours actuels à la pompe.

Rappelons par ailleurs que sur chaque litre d’essence vendu à 1 $, des taxes de près de 43 % sont perçues actuellement par les gouvernements provincial et fédéral.

Qu’en pensez-vous ?

 

Coût moyen détaillé d’un litre d’essence au Québec ce matin

Essence: 55,10 cents

Taxe d’accise fédérale: 10 cents

Taxe carburant provinciale: 19,2 cents

Taxe produits services (5 %): 4,2 cents

Taxe de vente du Québec (9,975 %): 8,44 cents

Total: 94,74 cents*

*= n’inclut pas les frais de transport ni la marge au détail ni la taxe sur les transports en commun de 3 cents dans la région de Montréal.

Source: Régie de l’énergie