/entertainment/stage
Navigation

Catherine Simard a fait le bon choix

Coup d'oeil sur cet article

Catherine Simard était loin de se douter, lorsqu’elle a commencé à créer et faire des personnages, durant son enfance, que cette passion était pour l’amener un jour sur les planches. Et encore moins qu’elle serait honorée en recevant le Prix Nicky-Roy, décerné à un jeune talent prometteur de la Vieille Capitale.

Un prix qu’elle a remporté, lors de la remise des Prix Excellence Arts et culture, pour son rôle dans la pièce Envies qui a été présentée, le printemps dernier, dans des bars.

La jeune femme de 24 ans jouait le rôle d’une fille de bonne famille le jour, qui, la nuit, se transforme en une escorte.

Catherine Simard avoue être tombée en bas de sa chaise lorsqu’elle a remporté ce prix remis par la Fondation du Théâtre du Trident.

«Je ne m’attendais pas à gagner. C’est un honneur et ça donne envie de continuer», a-t-elle lancé, lors d’un entretien dans un café de la basse-ville.

Catherine Simard était très jeune lorsqu’elle a commencé à s’intéresser au théâtre. Elle adorait créer et faire des personnages à la garderie, à l’école et à la maison, mais l’aventure a officiellement débuté à la suite d’une blague.

«J’ai fait croire à ma mère qu’il n’y avait plus de place dans le cours de tennis que je voulais suivre et je me suis mise à pleurer. Elle était fâchée lorsque je lui ai avoué que c’était une blague et elle m’a dit: ma petite comédienne va... C’est quelque chose qui est resté», a-t-elle ajouté.

Support des parents

Catherine Simard s’est inscrite à un cours d’art dramatique au secondaire, où elle a eu le coup de foudre pour cette forme d’art et elle a ensuite continué avec l’option théâtre du Cégep de Limoilou avant de faire son entrée au Conservatoire d’art dramatique de Québec.

«Mes parents m’ont appuyée avec un choix de carrière qui pouvait ne pas être évident. Même le conseiller en orientation était d’accord avec cette décision», a-t-elle fait remarquer.

Elle s’est retrouvée sur les planches de Premier Acte avec La Boîte, la production des finissants du conservatoire, et on l’a vue, ensuite, dans les créations Envies, Trois nuits avec Madox et Crépuscule.

Catherine Simard et Samantha Clavet, qui a écrit Envies, lanceront bientôt leur propre compagnie de théâtre. «On aimerait partir en tournée avec Envies. On croit beaucoup à ce spectacle», a-t-elle mentionné.

La jeune comédienne sera de la distribution de la pièce Un coup de maître qui sera à l’affiche tout l’été au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans.


Entre deux actes fera relâche pour la période des fêtes et sera de retour le 10 janvier.