/news/green
Navigation

Un Noël vert et pluvieux à Montréal

samedi, les patineurs sur la patinoire au lac aux Castors contrastaient avec la verdure en arrière-plan.
Photo Agence QMi, Joel Lemay samedi, les patineurs sur la patinoire au lac aux Castors contrastaient avec la verdure en arrière-plan.

Coup d'oeil sur cet article

À cinq jours du réveillon, les météorologues prédisent un Noël vert pour les Montréalais.

«À Montréal, tout porte à croire que ce sera un Noël vert, sauf si la magie opère...», s’est avancé Simon Legault, météorologue à Environnement Canada. Il faut remonter à 2006 pour se rappeler la dernière fois où la province entière a vécu un Noël vert.

Vendredi, MétéoMédia confirmait que les Montréalais fêteront Noël sans tapis blanc. Après un week-end où le mercure frisait les normales saisonnières, les températures augmenteront graduellement à partir de demain jusqu’à atteindre 12 degrés Celsius.

Advenant que le mercure dépasse 10 degrés, le 24 décembre, la métropole battra un record de chaleur datant de 58 ans. L’an dernier à pareille date, le sol était couvert de 10 centimètres de neige, mais la pluie avait fait fondre ce couvert.

Non seulement la neige n’est pas de la partie cette année, mais de la pluie figure au programme. Les Montréalais auront ainsi une veille de Noël pluvieuse, mais devraient voir apparaître quelques éclaircies le 25 décembre.

Repenser les vacances

Plusieurs Québécois et les écoliers ont entrepris leurs vacances hivernales vendredi. Faute de neige, ils devront planifier leurs activités en conséquence.

Samedi, les patineurs sur la glace réfrigérée au lac aux Castors contrastaient avec la verdure en arrière-plan. À Laval, le centre de golf UFO a accueilli une vingtaine d’irréductibles.

«La dernière fois que nous étions ouverts à Noël, c’était il y a 30 ans, se rappelle Stéphane Lavergne, directeur des admissions. Nous attendons toujours la première neige avant de fermer.»

Le temps doux est cependant une moins bonne nouvelle pour les amateurs de glisse, de ski de fond et de motoneige.

Tout peut arriver

Entre Noël et le jour de l’An, les températures redescendront plus près des normales saisonnières.

Selon Environnement Canada, il n’y aura pas de grandes quantités de neige de prévues.

«Il y aura peut-être de la neige ou de la pluie dans la deuxième semaine des vacances, mais c’est encore trop loin pour s’avancer», conclut le météorologue.

Consultez les conditions météorologiques des prochains jours