/finance/news
Navigation

Conseils pratiques pour réduire ses impôts

Conseils pratiques pour réduire ses impôts
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La fin d’année 2015 arrive à grands pas. Il vous reste encore quelques semaines pour effectuer certaines transactions financières qui pourraient réduire vos impôts.

Pour les personnes qui font des investissements boursiers, il est temps de planifier les dernières transactions qui pourraient vous faire réaliser des gains ou des pertes en capital.

En effet, si vous avez réalisé des gains au cours de l’année, il serait judicieux d’effectuer des ventes sur des titres qui sont à perte. Attention, il existe une règle qui empêche de réclamer cette perte, si vous rachetez les mêmes titres dans les 30 jours suivant la disposition.

Si vous disposez de titres américains, il faut considérer que le prix de vente doit être converti en dollars canadiens au taux du jour de la disposition soit environ 30 % actuellement.

De plus, le prix d’achat doit être converti au taux du jour de l’acquisition. Ainsi, comme le taux de change a fluctué à la hausse cette année, il est possible que votre perte, lors de la disposition en dollars américains, se convertisse en gain en capital aux fins de l’impôt canadien.

Il faut se souvenir que les pertes en capital peuvent être reportées dans les trois dernières années contre des gains en capitaux réalisés dans ces années.

Ainsi, il sera possible de réduire des gains en capitaux réalisés entre 2012 et 2014. Certains calculs s’imposent si l’on désire maximiser les économies d’impôts sur les pertes réalisées.

Acheter ou vendre mes fonds communs de placement?

Si vous envisagez d’investir dans des fonds communs de placement, il serait préférable d’attendre après le 31 décembre 2015.

En effet, le revenu attribué par le fonds commun s’effectue à la fin décembre de chaque année aux détenteurs à cette date. Ainsi, si vous faites l’acquisition en décembre vous serez imposé sur le revenu de toute l’année, et ce, même si vous n’avez détenu le titre que quelques jours. Au contraire, si vous désirez réduire vos revenus de placement vous devriez envisager la vente de vos parts avant la distribution des revenus par le fonds.

Dépenses d’intérêts

Si vous avez effectué un prêt pour investir dans des placements, il est important de payer les intérêts avant la fin de l’année pour qu’ils puissent être déductibles. Il est important de savoir qu’au Québec les dépenses de placements (ex.: intérêts payés sur un prêt pour de l’investissement) sont déductibles seulement si vous avez eu des revenus de placement.

Si vous avez fait un emprunt pour acquérir des actions d’une société privée vous pourriez vous verser un dividende de cette société équivalant à la dépense d’intérêts pour pouvoir déduire ceux-ci.

Nos conseils pratiques

  • Il est important de disposer de vos placements au moins trois jours avant la fin de l’année si vous voulez qu’ils soient considérés en 2015. Cette année, pour les bourses canadiennes, le 24 décembre sera la dernière journée pour disposer de vos placements pour que la transaction soit réalisée en 2015. Pour les bourses américaines, ce sera le 28 décembre 2015.
  • Vous ne pouvez pas vendre vos titres à perte à votre conjoint ou conjoint de fait. La loi de l’impôt ne reconnaîtra pas les pertes réalisées avec celui-ci. Le même principe s’applique si vous vendez à une société privée dont vous avez le contrôle (plus de 50 % des actions votantes).

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.