/entertainment/tv
Navigation

20 moments marquants de notre télé en 2015

Coup d'oeil sur cet article

Au Québec, on fait de la maudite bonne télé. De la télé qui ébranle, divertit, ­informe, une télévision qui se produit avec des moyens minimes mais qui rassemble souvent près de 4 millions de téléspectateurs tous les soirs. Une télévision ­différente, singulière, n’en déplaise au CRTC qui n’est pas le meilleur défenseur de sa spécificité. Plusieurs événements télé ont beaucoup fait jaser en 2015, voici ceux qui, à mon avis, ont marqué l’année.

 

Top 3

 

1. Enquête – Les abus de la SQ sur des femmes autochtones de Val-d’Or

Photo courtoisie

La télévision peut avoir un réel pouvoir de changer des choses si elle est utilisée adéquatement, que les sources sont vérifiées et que les propos sont irréprochables. À l’heure où l’information doit être vigilante avec les réseaux sociaux et malgré la peur qui paralyse les victimes, des journalistes réussissent encore à pondre des reportages saisissants. Le reportage de l’émission Enquête sur les abus d’agents de la SQ sur des femmes autochtones est un exemple marquant qu’une utilisation pertinente des médias dans un contexte professionnel et respectueux peut réellement avoir un impact sur notre société. Cette enquête a été difficile à regarder et m’a laissée en colère et impuissante. Chapeau à la journaliste Josée Dupuis, au réalisateur Emmanuel Marchand et au journaliste à la recherche Benoît Michaud, d’avoir mis la lumière sur cette ­terrible ­injustice. On connaît aujourd’hui l’impact que ce reportage a eu, ce qui ne répare rien mais peut faire ­changer des choses.

 

2. Nouvelle adresse – Le dernier épisode de la saison 2

Photo courtoisie

Je l’ai écrit à quelques reprises, j’ai ­pleuré de la première à la dernière minute de cet épisode alors que Nathalie (Macha Grenon) s’éteignait, perdant son combat contre le cancer. Cette série brillamment écrite par Richard Blaimert était, dès le tout début, la chronique d’une mort annoncée. Nathalie, une femme jeune, mère monoparentale de trois enfants, chroniqueuse adulée d’un quotidien, est décédée entourée de ses parents (Pierre Curzi et Muriel Dutil, excellents). Elle avait pris le temps de faire quelques recommandations à ses enfants tout en leur disant son amour. Elle est partie tout doucement, sans faire de bruit, dans un souffle, dans un réalisme frappant, nous laissant tristes et démunis nous aussi face à la mort. Une mort palpable pour tous. De la bien bonne télé qui nous rejoint sans nous ménager, qui nous confronte dans nos propres craintes.

 

3. Les enfants de la télé – Moment sincère avec Charles Lafortune

Photo courtoisie

Charles Lafortune est toujours d’une grande générosité. Il est aussi le meilleur ambassadeur pour porter la cause de l’autisme puisque son fils, Mathis, en est atteint. Lors de sa présence sur le plateau, André ­Robitaille lui a montré un extrait de 2002 de l’émission Dans ma caméra alors qu’il nous présentait son fils. On ne voyait que la fierté d’un père, alors que la vie était si simple, ou du moins normale. Il n’avait pas été ­diagnostiqué à cette époque. Charles s’est effondré en larmes devant ces images sachant aujourd’hui toutes les luttes qu’il a dû mener et mène encore pour le bien-être de son fils, et pour tous ceux qui doivent ­conjuguer aussi avec l’autisme. Ça illustrait ce que bien des parents ­vivent loin des caméras avec une sincérité désarmante. On dit que l’équipe a demandé à Charles s’il souhaitait que ce segment soit coupé au montage, ce qu’il a refusé, nous donnant accès à un moment ­profondément humain qui tranche dans cette ère où l’on se regarde un peu trop le nombril sans se soucier de la vulnérabilité d’autrui.

 

Rangs de 4 à 12...

 

4. 19-2 – L’explosion de la voiture d’Amélie (Magalie Lépine-Blondeau)

La sœur de Berrof a connu une triste fin qui nous a laissés sans voix et qui a fait basculer la mission de Ben Chartier, qui l’a vue partir en ­fumée alors qu’il la regardait, amoureux, par la fenêtre et que toute la vie s’offrait à eux.

 

5. La voix – Kevin Bazinet élu gagnant

Photo courtoisie

Kevin Bazinet a connu un parcours ­exceptionnel à La Voix. Il a conquis juge/coach et public par son talent vocal au large registre, son charisme et son authenticité.

 

6. KARV l’anti.gala – Le discours d’Émilie Bierre

Élue fille la plus inspirante, la jeune ­comédienne que l’on peut voir dans Les beaux malaises a livré un discours simple, touchant et authentique sur les dangers de l’intimidation. Un exemple à suivre.

 

7. Attentats de Paris – Jean-François Bélanger en direct à Radio-Canada

Photo courtoisie

Le correspondant à Paris faisait une ­intervention en direct alors que des coups de feu étaient tirés au Bataclan à quelques mètres de lui. Informer dans de telles circonstances demande à la fois professionnalisme et dévouement.

 

8. Unité 9 – La finale en avril dernier

Photo courtoisie

L’auteure Danielle Trottier nous a tenu en alerte tout l’été. Lors de cet épisode, Jeanne (Ève ­Landry) était à l’agonie dans la cour, battue à mort par Bouba alors que les enfants de Marie (Frédérique Dufort et Sébastien Barrette) étaient victimes d’un grave accident de la route.

 

9. Lance et compte – Le décès de Suzie Lambert (Marina Orsini)

­Suzie avait surmonté bien des épreuves, dont un cancer du sein, dans la saison précédente. ­Réjean Tremblay a osé mettre fin à un des ­personnages clés de sa mythique série dans des circonstances plutôt dramatiques.

 

10. O’ – La mort de Kathleen (Maxim Roy)

­Plusieurs personnages ont perdu la vie dans nos séries au printemps dernier. Dans le cas de Kathleen, victime d’un attentat, cette mort a pris tout le monde par surprise. Elle était la digne ­successeure de son père chez Agua.

 

11. Qui êtes-vous – La visite de Kim Thuy

Photo courtoisie

Dans cet épisode, l’auteure est retournée sur les lieux qui ont marqué son exil du Vietnam il y a 37 ans, à la rencontre de gens qui ont contribué à ce qu’elle ait une nouvelle vie. Bravo à la recherchiste Manuelle Légaré pour ce travail colossal.

 

12. De garde 24/7 – Le 2e épisode

­Il s’agit d’une incursion privilégiée au cœur de l’hôpital Charles-Lemoyne. Dans cet épisode de la série de docuréalité on aborde avec les médecins la question des risques de complications. On y suit notamment un patient dans une intervention délicate dont on ne sait pas s’il ressortira vivant. De la télé utile.

 

...Et de 13 à 20!

 

13. En mode Salvail – Invité spécial: Stephen Harper

Photo courtoisie

Tous les journalistes sérieux et les émissions d’informations ont tenté de lui mettre le grappin dessus pendant la dernière campagne ­électorale, mais c’est à Éric Salvail qu’il a ­accordé son ultime entrevue.

 

14. Les beaux malaises - Martin Matte pose une toilette

Bien que Les beaux malaises aborde des ­sujets plus sérieux avec un humour grinçant dont seul Matte connaît le secret, c’est une ­histoire de toilette qui m’a donné le plus gros éclat de rire cette saison. Preuve qu’il ne peut avoir tous les talents, son côté «pas manuel» est fort divertissant.

 

15. Tout le monde en parle – Visite posée de la Matricule 728

­L’ex-policière Stéfanie Trudeau s’y est ­montrée posée, livrant un discours logique qui a fait mal paraître tous ceux qui se sont dit contre ses procédures. Malgré les gestes commis et contestables, ce passage lui a permis de ­bénéficier d’un certain appui du public.

 

16. Accès illimité – Visite de la demeure de José Théodore

­Avant d’être commentateur pour TVA Sports, l’ex-gardien de but du Canadien a ouvert les portes de sa maison en Floride à Jean-Philippe Dion, se livrant comme jamais, lui qui n’accordait jamais d’entrevue, abordant même le décès de son deuxième enfant.

 

17. Gala Artis – Le numéro d’ouverture

Charles Lafortune a animé le meilleur gala de cette année. Son numéro d’ouverture dans ­lequel il rendait hommage à la télé qu’il aime profondément était mémorable. Drôle sans être trop grinçant, rassembleur.

 

18. Recettes pompettes – Le côté wild de Xavier Dolan

Photo courtoisie

­Le réalisateur qui sort peu a choisi de nous montrer son côté wild à l’émission d’Éric Salvail. Un passage qui a fait beaucoup parler.

 

19. TVA Sports – Le but gagnant de l’Impact de Montréal contre l’équipe ­mexicaine de Paccuka

­La foule était en délire. ­Impossible pour les commentateurs de se faire entendre. Frédéric Lord en a perdu la voix. C’était le début d’un nouvel enthousiasme pour le ­soccer, juste avant l’arrivée de Drogba.

 

20. Les Dieux de la danse – La performance de Sophie Nélisse et Maxime Gibeault

Photo courtoisie

Le jeune couple de comédiens a livré une ­performance époustouflante avec une ­chorégraphique contemporaine contenant de nombreuses portées. La foule et les juges ­(même Serge Denoncourt) les ont ovationnés. Ils auraient pu gagner haut la main la compétition mais des engagements professionnels les ont obligés à déclarer forfait.