/news/health
Navigation

Un préposé hors du commun

Daniel Laferrière a remporté un prix cet automne pour la qualité de son travail auprès des aînés

Préposé aux bénéficiaires au CHSLD Champlain-des-Montagnes, Daniel 
Laferrière a le don de susciter un sourire chez les résidents comme 
Mme Yolande Robert, 86 ans.
photo JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Préposé aux bénéficiaires au CHSLD Champlain-des-Montagnes, Daniel Laferrière a le don de susciter un sourire chez les résidents comme Mme Yolande Robert, 86 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Préposé aux bénéficiaires au parcours atypique, Daniel Laferrière est aux petits soins avec les résidents du centre d’hébergement Champlain-des-Montagnes, à Québec, qui le lui rendent bien.

«En plus de 25 ans de gestion auprès des personnes âgées, je n’avais jamais vu quelqu’un comme cela. Daniel est un préposé extraordinaire, qui s’investit beaucoup dans son travail», affirme sans ambages la directrice générale du CHSLD, Sophie Barsetti.

C’est avec émotion que M. Laferrière a reçu cet automne le prix Reconnaissance 2015, décerné pour la première fois par l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. «Ce prix, je l’ai pris au nom de tous les autres préposés. Ici, on connaît tous nos résidents. Pour plusieurs, c’est nous, leur famille. On sait quand ils sont tristes ou moins en forme. Nous sommes les yeux des infirmières», confie M. Laferrière.

Petites attentions

Il a à cœur d’offrir aux résidents âgés, audelà des soins de tous les jours, les mots d’encouragement, les sourires et les petites attentions qui agrémentent leur quotidien.

Travailleur autonome, Daniel Laferrière se voyait depuis des années préposé aux bénéficiaires lorsqu’il a pu enfin saisir sa chance il y a six ans. Il était alors âgé de 53 ans. «J’ai vu une annonce dans Le Journal de Québec sur un programme travail/étude en partenariat avec le centre de formation Fierbourg et le Groupe Champlain. Je ne sais même pas combien gagnait un préposé. Cela a été la plus belle année de ma vie. J’étais vraiment dans mon domaine», raconte-t-il.

Employé inspirant

«Le beau Daniel», comme certains l’appellent chaleureusement, est reconnu pour son dévouement. L’an dernier, il a consacré une trentaine d’heures bénévolement, avec d’autres employés, à rafraîchir les cinq salles à manger de l’établissement. À l’aube de la soixantaine, M. Laferrière ne songe nullement à la retraite. «J’aime le monde. J’ai encore de l’amour à donner. C’est enrichissant des deux côtés. Même si je suis vidé à la fin de ma journée de travail, je me sens valorisé. Avant de mourir, une résidente m’a pris la main et m’a dit: “Je t’aime.” J’avais trouvé le chemin de son cœur», exprime-t-il.

Centre Champlain-des-Montagnes

CHSLD privé conventionné dans le secteur nord de Québec

96 résidents

350 employés