/sports/hockey
Navigation

Brad Marchand, des Bruins de Boston, suspendu trois matchs

Pittsburgh Penguins v Boston Bruins
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Bruins de Boston Brad Marchand s’est vu décerner une suspension de trois matchs par le préfet de discipline de la Ligue nationale de hockey (LNH), Stéphane Quintal, mercredi.
 
Le joueur des Bruins de Boston devrait notamment rater la Classique hivernale Bridgestone, ce 1er janvier, face aux Canadiens de Montréal.
 
Le joueur des Bruins a tenté une manœuvre dangereuse à l’endroit de Mark Borowiecki, des Sénateurs d'Ottawa, mardi. Il a renversé l'adversaire en le frappant au niveau des jambes.
 
 

C’est donc dire que la peste des Bruins ratera la Classique hivernale Bridgestone, face au Canadien de Montréal, le 1er janvier à Foxboro, au Massachusetts.

Borowiecki, qui n’était pas en possession de la rondelle, est tombé tête première sur la patinoire, mais n’a pas été blessé sérieusement.
 
Il s’agit d’une quatrième suspension en carrière dans la LNH pour Marchand, dont la plus récente remontait à janvier 2015 à la suite d’un geste aux dépens de Derick Brassard, des Rangers de New York.
 
L’ailier avait aussi été puni lors de la campagne 2011-2012, commettant une mise en échec douteuse à l’endroit du défenseur Sami Salo, des Canucks de Vancouver. Son geste était plutôt similaire à celui de mardi et il avait dû regarder les cinq duels suivants de la galerie de presse.
 
Le natif de Halifax a récolté 15 buts en 26 points en 34 parties depuis le début de la campagne.
 
L’entraîneur-chef des Bruins, Claude Julien, devra également composer, lors de la Classique hivernale, sans le joueur de centre David Krejci, qui s’est blessé au haut du corps à la suite d’un contact avec Bobby Ryan, des Sénateurs, dimanche.
 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.