/news/society
Navigation

Une étudiante opposée à Enbridge veut courir 831 km le long du pipeline 9B

Coup d'oeil sur cet article

MUNCEY, Ontario |  Une Ontarienne de 22 ans a décidé de prendre les grands moyens pour défendre l’environnement: elle court le long de la ligne 9B de l’oléoduc d’Enbridge en soutien à un recours déposé devant la Cour suprême par la Première Nation des Chippewas de la Thames.

Cette étudiante se dit «abasourdie» par le manque de consultation et de consentement concernant l’approbation de la ligne 9 par l’Office National de l’Énergie.

Rachel Thevenard parcourt jusqu’à 50 kilomètres chaque jour et a déjà franchi plus de 600 km sur une distance prévue de 831 kilomètres. Elle a quitté Sarnia le 4 décembre et compte arriver dans l’est de Montréal le 5 janvier. Un rassemblement est organisé pour l’accueillir.

La Première Nation des Chippewas s’oppose à une décision de la Cour d’appel qui augmenterait la quantité de pétrole acheminé entre Sarnia et Montréal, qui passerait de 240 000 à 300 000 barils de pétrole par jour.

«Nous, la Première Nation des Chippewas de la Thames, apprécions tout ce que Rachel fait pour aider à soutenir notre cause», a expliqué la chef de la nation Leslee Withe-Eye.

«Non seulement elle a montré de la détermination et du dévouement pour notre cause, mais elle montre la même passion envers l’environnement.»

La nation autochtone a également mis sur pied une campagne visant à financer la procédure judiciaire intentée devant la Cour suprême du Canada.

Enbridge se dit ouvert à la discussion

Du côté de l’entreprise Enbridge, on se dit ouvert à «bâtir et entretenir des relations à long terme» avec les communautés autochtones.

«Enbridge est déterminée à favoriser des relations plus étroites avec les Chippewas de la Thames fondées sur l’ouverture, le respect et la confiance mutuels et à résoudre les questions en suspens et trouver des solutions mutuellement acceptables», a expliqué l’entreprise dans un courriel envoyé mercredi.

La firme précise que près de 1000 tests ont été effectués sur cette ligne et affiche un «très haut degré de confiance dans la fiabilité» de la ligne 9B.