/sports/hockey
Navigation

Match des étoiles: voici à quoi pourraient ressembler les quatre formations

P.K. Subban pourrait être le seul représentant du Canadien

Les quatre capitaines élus par le public: <b>Jaromir Jagr</b> (Atlantique), <b>Alex Ovechkin</b> (Métropolitaine), <b>Patrick Kane</b> (Centrale) et <b>John Scott</b> (Pacifique)
USA TODAY Sports et Reuters Les quatre capitaines élus par le public: Jaromir Jagr (Atlantique), Alex Ovechkin (Métropolitaine), Patrick Kane (Centrale) et John Scott (Pacifique)

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue nationale de hockey dévoilera demain (mercredi) les équipes complètes qui s’affronteront dans le cadre du Match des étoiles 2016.

La Ligue nationale de hockey dévoilera demain (mercredi) les équipes complètes qui s’affronteront dans le cadre du Match des étoiles 2016.

Mais d’ici là, pourquoi ne pas nous amuser à imaginer de quoi auront l’air les formations représentant chacune des quatre divisions du circuit Bettman?

C’est l’exercice qu’ ont fait ce matin les rédacteurs du nhl.com. Cette liste n’a évidemment rien d’officiel. 

Nous avons donc demandé à un panel d’experts autoproclamés et constitué d’une seule personne, c’est-à-dire l’auteur de ces lignes, de reproduire l’exercice et vérifier si ces résultats sont plausibles.

Un nouveau format

Rappelons que pour la première fois cette année, la partie des étoiles sera en fait un mini-tournoi de trois parties de vingt minutes disputées à trois contre trois. 

La première demi-finale mettra aux prises la division Atlantique et la division Métropolitaine, tandis que dans la seconde, les deux divisions de l’Ouest (soit la division Centrale et la division Pacifique) en découleront. Les deux formations victorieuses s’affronteront en finale.

Chaque équipe doit être formée de six attaquants, trois défenseurs et deux gardiens. Les trente équipes de la ligue doivent être représentées minimalement par un hockeyeur.

Les capitaines de chaque division ont déjà été élus par un vote du public. Ils sont Alex Ovechkin (Métropolitaine), Jaromir Jagr (Atlantique), Patrick Kane (Centrale) et John Scott (Pacifique).

Les quarante autres joueurs qui seront invités à participer à la classique annuelle seront sélectionnés par le département des opérations hockey de la Ligue nationale.

Voyons mes choix:

 

Division Atlantique

 

ATTAQUANTS

Jaromir Jagr (FLO)

Bobby Ryan (OTT)

Patrice Bergeron (BOS)

Mike Hoffman (OTT)

Henrik Zetterberg (DET)

James van Riemsdyk (TOR)

 

DÉFENSEURS

Erik Karlsson (OTT)

P.K. Subban (MTL)

Rasmus Ristolainen (BUF)

 

GARDIENS

Roberto Luongo (FLO)

Ben Bishop (TB)

 

Division Métropolitaine

 

ATTAQUANTS

Alex Ovechkin (WAS)

Evgeni Malkin (PIT)

Kyle Okposo (NYI)

Brandon Saad (CLB)

Mats Zuccarello (NYR)

Claude Giroux (HI)

 

DÉFENSEURS

Justin Faulk (CAR)

John Carlson (WAS)

Kris Letang (PIT)

 

GARDIENS

Braden Holtby (WAS)

Cory Schneider (NJ)

 

Division Centrale

 

ATTAQUANTS

Patrick Kane (CHI)

Jamie Benn (DAL)

Tyler Seguin (DAL)

Vladimir Tarasenko (STL)

Blake Wheeler (WPG)

Mikko Koivu (MIN)

 

DÉFENSEURS

John Klingberg (DAL)

Roman Josi (NAS)

Tyson Barrie (COL)

 

GARDIENS

Corey Crawford (CHI)

Jake Allen (STL)

 

Division Pacifique

 

ATTAQUANTS

John Scott (ARI)

Johnny Gaudreau (CAL)

Taylor Hall (EDM)

D. Sedin (VAN)

H. Sedin (VAN)

Joe Pavelski (SJS)

 

DÉFENSEURS

Brent Burns (SJS)

Oliver Ekman-Larsson (ARI)

Drew Doughty (LAK)

 

GARDIENS

Jonathan Quick (LAK)

John Gibson (ANA)

 


 

Comme vous le constatez, il n’y a pas d’énormes différences entre mes sélections et celles du nhl.com. Les quelques variantes s’expliquent soit par des préférences personnelles, soit par des effets de domino à cause de la règle du «un joueur pour chacune des trente équipes».

Cela veut donc dire que la liste que la LNH divulguera demain devrait être similaire à cela, à 80% au moins. Cela veut aussi dire que le seul représentant du Tricolore qui risque d’en faire partie est P.K. Subban. Avec un Carey Price blessé et un Max Pacioretty invisible en décembre, cela n'est guère étonnant.

Bref, on verra demain!