/news/health
Navigation

La solitude aussi nuisible à la santé que le diabète

La solitude aussi nuisible à la santé que le diabète
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Selon une nouvelle étude, la solitude peut grandement élever le risque de développer des problèmes de santé comme les maladies du cœur, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer.

Des scientifiques de l’université de Caroline du Nord ont examiné le lien entre les relations interpersonnelles et la santé à tous les stades de la vie.

Ils ont déterminé que l’isolement social lors de l’adolescence peut augmenter le risque d’inflammation au même taux qu’un manque d’exercice.

À un âge avancé, l’isolement social a plus de chance d’entrainer de l’hypertension que des facteurs de risque cliniques comme le diabète.

Toutefois, les gens qui ont le soutien de leurs proches sont moins enclins à développer des problèmes de santé et ont plus de chances d’avoir une meilleure espérance de vie.

Les scientifiques ont analysé les données de quatre sondages de la population américaine qui, collectivement, couvraient le cycle de vie de l’adolescence à la vieillesse.

«Selon ces résultats, encourager les adolescents et les jeunes adultes à bâtir de vastes relations interpersonnelles serait aussi important que les encourager à avoir une saine alimentation et faire de l’activité physique», a affirmé la chercheuse Kathleen Mullan Harris.

L’étude a été publiée dans le Proceedings of the National Academy of Sciences.