/finance/business
Navigation

Montréal accueillera la première boutique Neoshop en Amérique du Nord

 Un collier de géolocalisation pour chien offert par Neoshop
Photo courtoisie Un collier de géolocalisation pour chien offert par Neoshop

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La première boutique Neoshop implantée en Amérique du Nord aura pignon sur rue à Montréal. Ce concept, inventé en France, permet aux entreprises émergentes de vendre directement des produits innovants, tout en recueillant les commentaires du grand public.

Ce retour des consommateurs leur permet d’améliorer le marketing, le design, l’emballage, etc.

La boutique montréalaise sera située dans l’ancien Planétarium Dow, à l’intersection des rues Saint-Jacques et Peel, au centre-ville. Elle sera exploitée par la Société du Quartier de l’innovation de Montréal (QI).

C’est dans la petite ville de Laval, dans l’ouest de la France, que le premier Neoshop a vu le jour en 2013. Une initiative de l’organisme de développement économique Laval Mayenne Technopole (LMT).

«Neoshop est une rampe de lancement pour accompagner ces jeunes entreprises dans la phase de la commercialisation de leurs produits», indique le site web de LMT. «Toutes les remarques et commentaires des clients sont transmises en fin de mois aux entreprises, afin de les aider à continuer à améliorer leurs produits».

Les consommateurs français peuvent par exemple s’y procurer des objets connectés: un oiseau bionique contrôlé par téléphone, un collier GPS pour chien, une étiquette connectée pour retrouver des objets perdus, et plusieurs autres.

Parmi les produits «maison tendance», on retrouve une lunette de toilette qui s’adapte directement au format de la cuvette, un économiseur d’eau tactile pour la cuisine et une bibliothèque modulable écologique.

On y trouve également plusieurs produits alimentaires, des jouets ainsi que des articles de «sport branché».

«Laval Mayenne Technopole se réjouit de l’intérêt de Montréal pour Neoshop, car ce nouveau concept ne prend tout son sens que s’il est porté par un réseau international de partenaires», a déclaré dans un communiqué Christian Travier, directeur de Laval Mayenne Technopole. «En s’engageant aujourd’hui, Montréal devance les autres villes européennes avec lesquelles une implantation de Neoshop est en discussion».

Le Quartier de l’innovation indique que la future boutique montréalaise possédera un site web qui facilitera la validation et la vente de produits auprès des consommateurs.