/investigations/sptrades
Navigation

Un couvent d'Outremont que lorgnait Catania vendu pour 30 M$

1420 Mont-Royal
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

L’Université de Montréal a finalement revendu l’ancien couvent principal des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie pour 29,5 M$.

L’acheteur, Olivier Leclerc, avait annoncé la transaction en mai sans en divulguer la valeur. La vente vient d’être notariée.

Olivier Leclerc
Photo courtoisie
Olivier Leclerc

Olivier Leclerc souhaite y aménager jusqu’à 200 condos.

«On est en train d’organiser tout ça, dit le promoteur de 28 ans. On doit choisir l’entrepreneur général et commencer la mise en marché.»

Le groupe Catania avait offert d’acquérir l’immeuble en 2008 pour 28 M$. Il voulait aménager seulement une quarantaine de grandes unités dans son projet, baptisé «Château F. Catania».

Les liens de l’entrepreneur controversé avec la mafia et son rôle dans différents scandales de corruption, dont celui du Faubourg Contrecœur, ont ensuite fait les manchettes. En 2012, l’Université de Montréal a décidé de ne pas prolonger l’offre d’achat.

L’établissement avait mis la main sur l’édifice pour 15 M$ en 2003. Elle voulait y aménager un pavillon, mais le coût du projet l’a fait changer d’idée.

Aujourd’hui, l’entreprise d’Olivier Leclerc, Gestion M&O, rachète l’immeuble avec du financement de la Torontoise Romspen Investment, le même prêteur privé qu’utilisait Catania jusqu’à sa liquidation judiciaire, déclenchée en septembre 2014. Romspen a accordé un prêt de 23,2 M$ à Gestion M&O pour la transaction.

Olivier Leclerc a aussi l’appui de son oncle Giuseppe Vella, qui investit dans le projet et participera aux profits.

Projet controversé

La transformation de l’immeuble patrimonial en condos a soulevé la controverse dans l’arrondissement d’Outremont, où est situé le couvent.

Un groupe de citoyens avait même formé le «Rassemblement pour la sauvegarde du pavillon 1420, avenue du Mont-Royal Ouest» pour s’opposer aux travaux de transformation, entamés par l’Université avec le désamiantage.

Ils ont tenté d’obtenir leur interruption en cour, sans succès.