/finance
Navigation

Immobilier: les ventes résidentielles ont bondi de 11 % en décembre dans la région de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les ventes résidentielles ont connu une dixième augmentation consécutive, en décembre, pour le marché immobilier de la région métropolitaine de recensement de Montréal, selon les données de Centris publiées jeudi.

Le prix des maisons a aussi augmenté, grimpant de 4 % pour les unifamiliales, avec un prix médian de 295 000 $, de 2 % pour les copropriétés (240 000 $) et d’un petit 1 % pour les plex (450 000 $).

Les ventes ont augmenté dans toutes les catégories, incluant le marché de la copropriété qui a connu une croissance des ventes de 14 % en décembre 2015, sa plus forte hausse mensuelle de l’année. De leur côté, les immeubles multi logements ont vu le nombre de transactions avancer de 4 %.

Avec 2430 ventes résidentielles conclues en décembre, la RMR de Montréal a connu une hausse de 11 % par rapport à décembre 2014.

«L'augmentation soutenue de la demande de maisons unifamiliales, conjuguée au repli de l'offre depuis quelques mois, fait en sorte que les conditions du marché redeviennent à l'avantage des vendeurs dans plusieurs quartiers de l'île de Montréal», a souligné Daniel Dagenais, président du conseil d'administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal.

La Rive-Sud a connu la plus forte augmentation avec un bond de 22 % par rapport à décembre 2014. Laval et l’île de Montréal ont vu la croissance des ventes monter de 15 et 12 % respectivement alors que sur la Rive-Nord, le marché est resté stable d’une année à l’autre.