/news/currentevents
Navigation

Tensions entre la SQ et la famille d’un ado abattu

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU | Des membres de la famille d’un adolescent abattu par un policier se plaignent que les agents de la SQ sont sur leur dos. Trois d’entre eux ont été arrêtés et seront accusés de harcèlement.

Brandon Maurice a été abattu par un policier le 16 novembre à Messine, près de Maniwaki en Outaouais. L’adolescent avait été intercepté par un policier de la Sûreté du Québec (SQ). Lorsque l’agent s’est approché de son véhicule, il aurait accéléré entraînant le policier dans sa course. L’agent a sorti son arme et a abattu l’adolescent de 17 ans.

Depuis, la famille dénonce la brutalité policière et va régulièrement manifester devant le poste de police.

«C'est une force extrême. Le policier a arrêté mon neveu en plein milieu d'un bois et il a tiré dessus», dénonce Erick Bernier, l'oncle de Brandon.

Le 1er janvier, des membres de la famille manifestaient devant le poste de police quand ils ont vu l’agent qui aurait tué l’adolescent de 17 ans sortir. Ils l’ont suivi jusqu’à son domicile pour lui montrer leurs pancartes.

«Ils n’auraient pas dû faire ça, mais sur le coup de l’émotion, c’est pas évident», a affirmé la cousine de Brandon, Vanessa Jolivrette.

Quatre jours après cette manifestation, le père, la marraine et le parrain de Brandon Maurice ont été arrêtés et seront accusés de harcèlement.

Brutalité

L’arrestation du parrain de Brandon, Bruneau Jolivrette, aurait été violente.

Sa fille, Vanessa, raconte que son père avait remarqué plusieurs voitures non identifiées devant chez lui. Il est allé demander des explications. Une policière lui aurait alors appris qu’il était en état d’arrestation. «Même pas une minute plus tard ils lui ont sauté dessus et l’étouffaient par en arrière. Par réflexe, il a tenté de se défendre, mais il était trop tard», affirme Vanessa Jolivrette, soulignant que son père s’est beaucoup impliqué pour dénoncer la mort de Brandon.

La SQ n’a pas voulu émettre de commentaire. L’enquête sur la mort de Brandon Maurice a été confiée au SPVM.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.