/lifestyle/food
Navigation

Retour à la normale

Coup d'oeil sur cet article

Retour à la normale: oui et non en fait. Oui, car déjà on a repris tranquillement le petit train-train du quotidien, et les Fêtes ne sont plus qu’un wagon-souvenir, laissé sur une voie de service du temps.

Eh oui, le temps! Mais sinon, janvier est sûrement le mois le plus anormal de l’année. Car chez nous comme dans de nombreuses familles, j’imagine, le «temps d’une dinde» va durer jusqu’en février.

Et le défi est grand de manger d’ici là tous nos restants congelés du gros volatile qu’on a déjà commencé à décliner en hot «chicken-turkey», vol-au-vent, salade de volaille, pâté de dinde, fricassée de dinde, sans oublier la soupe aux légumes avec sa délicieuse base de bouillon de dinde, ou carrément l’onctueuse crème de dinde.

Si vous ajoutez à cela le nombre de bouteilles vides en tout genre qui encombre votre garage ou votre bac à recyclage, lequel vous avez évidemment oublié de mettre au chemin un de ces «lendemains de veille» fréquents durant les dernières semaines (ou alors que vous avez dû ramener plein à ras bord derrière la maison, vu que le recyclage a oublié de passer), janvier, comme je le disais, est le plus anormal mois de l’année.

Mais bon, faisons comme si de rien n’était et plongeons dans le vin.

Ça me fait penser qu’il y a de plus en plus de vins dont le taux de sucre n’est pas indiqué sur saq.com.

Sur les six vins recommandés aujourd’hui, l’information n’était pas disponible pour quatre d’entre eux.

On s’en est un peu inquiété auprès du monopole et on s’en reparlera à la première occasion.

Voici donc ces vins.

Blancs

Causses Marines «Les Greilles 2014», Gaillac (22,40 $): un vin original, aux accents de poire et de miel, à l’acidité plutôt basse et au fruit tendre, fait avec ces cépages typiques du Sud-Ouest de la France que sont le len de l’el, le mauzac, l’ondenc (et un peu aussi de muscadelle). Un très beau vin de fromage, m’a-t-il semblé.

Pinot Gris 2011 La Crema, Monterey (29,95 $): j’ai été charmé par ce pinot gris californien que (voyez les préjugés ?) j’imaginais vaguement racoleur, sinon «sweety». Pas du tout, le vin a du corps, de la fraîcheur, de la vivacité et, bien qu’il soit riche, il se tient bien droit.

Rouges

Domaine des Pothiers 2014, Côte Roannaise (20,85 $): voici le genre de vin qu’on devrait boire tout le mois de janvier. C’est léger, frais et digeste, comme un bon beaujolais. Ce qu’il n’est évidemment, puisque nous sommes dans le Centre Loire. Mais quand on regarde sur une carte, la ville de Roanne n’est pas si loin de Lyon, finalement, donc du Beaujolais. Et tout comme en Beaujolais, le gamay est le seul cépage autorisé dans cette appellation. D’ailleurs, comme en fait foi cette bouteille, il y est parfaitement heureux.

Domaine de Boissan «Cuvée Clémence» 2014, Sablet Côtes du Rhône Villages (20,85 $): joli nez ouvert sur des notes de poivre blanc, poivre blanc qui s’exprime également dès l’attaque en bouche; moyennement corsé, beau fruit enveloppant, c’est un vin qui est franchement savoureux.

Domaine Grand Veneur «Les Champauvins» 2013, Côtes-du-Rhône, Alain Jaume (21,90 $): un autre très bon côtes-du-rhône plein de sève, avec du volume et de la profondeur, plus large d’épaules que le précédent; mais on ne sent pas ses 15 degrés. Sérieux et savoureux. À passer en carafe une bonne heure avant le service pour l’apprécier pleinement.

Château Bujan 2013, Côtes de Bourg (22,90 $): un bordeaux aux arômes marqués de torréfaction, moyennement corsé, plutôt extrait, et affichant une certaine dureté à ce stade; le vin a impérativement besoin de quelques années en cave, ou sinon un long passage en carafe si on veut le boire maintenant. Un bordeaux solide et sérieux, vendu à bon prix.

Vers le Nord 2013, Maury Sec, Parcelle La Devèze, Mas Amiel

[★★★ ½ | $$$ ½ ]

Photo courtoisie

14 % France | Vin rouge | 36,00 $

CODE SAQ : 12773422

Ceux qui fréquentent notre blogue Méchants Raisins le savent déjà, ce vin a été un de mes coups de cœur de l’année 2015. Mas Amiel est une maison surtout connue et célèbre pour ses vins doux naturels, mais elle propose, en vin de table, cet assemblage de «grenache noir et de syrah sur schiste gréseux, calcaire bleuté et argile ferrugineuse», comme on le précise sur la contre-étiquette. C’est une véritable petite bombe de fruits, avec des fragrances de framboises, de cassis et de groseilles, avec en arrière fond un côté floral marqué. C’est frais, équilibré, digeste, absolument délicieux. Hélas, les quantités sont limitées.


Domaine de Boissan «Cuvée Clémence» 2014

[★★★ | $$ ]

14 % France | Sablet Côtes du Rhône Villages | n/d g/L | 20,85 $

CODE SAQ : 712521

Domaine des Pothiers 2014

[★★ ½ | $$ ]

12 % France | Côte Roannaise | 1,6 g/L | 20,85 $

CODE SAQ : 12488613

Domaine Grand Veneur «Les Champauvins» 2013

[★★★ | $$ ½ ]

15 % France | Côtes-du-Rhône, Alain Jaume & Fils | n/d g/L | 21,90 $

CODE SAQ : 10935774

Causses Marines «Les Greilles 2014»

[★★★ | $$ ½ ]

12,5 % France | Gaillac (blanc) | 4,6 g/L | 22,40 $

CODE SAQ : 860387
 

Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com