/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les féministes, la gauche et les viols de Cologne

Depression Femme
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

 

Imaginons un instant que l’inverse se soit produit à Cologne. Le soir du 31 décembre, des hordes d’Allemands « de souche » se promènent dans les rues des villes et encerclent des femmes voilées, migrantes, réfugiées, et les harcèlent, les agressent, les tripotent et dans certains cas les violent. Imaginons que 516 plaintes soient déposées à la police, que 32 Allemands "de souche" soient arrêtés. Qu’auraient dit les féministes et notre gauche québécoises  ?

Elles auraient organisé une manifestation de solidarité dans les rues de Montréal, Françoise aurait déposé une motion contre l’islamophobie à l’Assemblée nationale, nos éditorialistes de gauche auraient vomi sur les fascistes allemands, etc.

En Allemagne tout le monde marche sur des œufs. La police a pris son temps avant d’intervenir et a pris son temps avant de nommer les faits. Des agressions violentes, organisées, en bande, par des hommes d’origine arabe, nord-africaine.

La gauche féministe se trouve bien mal en point face à ce qui est arrivé à Cologne. Comment dénoncer haut et fort des agressions commises par des migrants sans passer pour racistes ou xénophobes ?

On en a eu un bon exemple sur le fil Twitter d’Alexa Conradi l’ancienne présidente de la Fédération des Femmes du Qquébec qui vit maintenant en Allemagne.

Voici ce qu’elle a écrit il y a quelques minutes : « L’instrumentalisation du féminisme par la droite. Ça me rappelle des débats au Québec. » Et elle faisait un lien avec un article dans le NewStatesman... dénonçant  la droite qui dénonce les viols en Allemagne !

Ben oui, il y a juste la gauche qui a le droit d’être féministe. Qu’est-ce qu’ils ont les gens de droite à s’intéresser au sort des femmes violées ? La seule raison pour laquelle la droite dénonce Cologne (selon cet article qu’approuve Mme Conradi) c’est bien sûr que la droite est raciste et voit là l’occasion de démontrer toute sa haine des « étrangers ».

Des extraits de ce texte HALLUCINANT !

« It’s a miracle! Finally, the right wing cares about rape culture! Finally, all over the world, from Fox News to 4chan, a great conversion has taken place and men who previously spent their time shaming, stalking and harassing women are suddenly concerned about our rights! And all it took was a good excuse to bash migrants and Muslims and tell feminists they don’t know what’s good for them. As usual, white supremacist patriarchy only concerns itself with women’s safety and women’s dignity when rape and sexual assault can be pinned on cultural ‘outsiders’. "

Il y a toute une flopée de féministes de gauche qui sont viscéralement incapables d’imaginer que quiconque à part elles peut s’intéresser au sort des femmes. Toute personne de droite qui prône des valeurs féministes est suspect et doit être condamné.

Franchement, ce qui est arrivé à Cologne (et on apprend aujourd’hui que c’est arrivé aussi en Finlande) est dégueulasse et dénoncer les agresseurs est un devoir, peu importe la couleur de sa peau et sa religion.

Refuser de reconnaître que la violence des migrants est un problème et que ce problème est lié à leur culture de mépris des femmes, c’est une forme de condescendance et de... paternalisme.

C’est faire du relativisme culturel de bas étage.