/news/transports
Navigation

Nouvelle peinture à grands frais

Au moins 30 M$ pour les premiers travaux majeurs sur le pont Pierre-Laporte depuis sa construction

Les travaux de peinture et de métallisation pourraient durer plus d’un an, selon le devis technique obtenu par Le Journal.
Photo d'archives Les travaux de peinture et de métallisation pourraient durer plus d’un an, selon le devis technique obtenu par Le Journal.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que le pont de Québec rouille, le pont Pierre-Laporte aura droit, lui, à une nouvelle peinture pour la première fois depuis sa construction.

Le ministère des Transports (MTQ) prévoit dépenser au moins 30 millions $ pour faire subir une cure de jeunesse au pont Pierre-Laporte, selon un devis de service professionnel dont Le Journal a obtenu copie. «C’est pour des travaux de peinture et de métallisation», a confirmé le porte-parole du MTQ, Bryan Saint-Louis.

Un premier appel d’offres sera lancé pour trouver un laboratoire privé qui aidera le ministère à surveiller les travaux qui seront effectués sur le pont, avise le MTQ. «C’est pour être certain que tout sera fait dans les règles de l’art», a fait savoir le porte-parole.

Ensuite, le ministère engagera un entrepreneur qui réalisera les travaux de peinture et de métallisation. «Le pont a été construit en 1970. Alors, la grosse, grosse job de peinture et de métallisation, ce sera la première fois», a dit M. Saint-Louis, indiquant que ces travaux visent à protéger l’acier de la structure.

Des millions

Le devis indique également que l’estimation des coûts de construction et de réfection se situe entre 10 M$ et 15 M$ pour chacun des deux premiers contrats.

«Il y a des prévisions de coûts sur le devis, mais pour avoir le portrait global, nous allons devoir attendre que les autres appels d’offres soient lancés pour les travaux de peinture», a indiqué le porte-parole, précisant que ces dépenses devraient être dévoilées lors de la signature des contrats. «C’est vraiment très préliminaire pour le moment.»

Par ailleurs, le calendrier des travaux n’est toujours pas disponible. Toutefois, ce même document montre que les deux contrats de construction se dérouleront successivement en 2016 et 2017, et qu’ils seront d’une durée approximative de 30 semaines.

Malgré tout, le ministère assure que ces travaux n’auront aucun impact négatif sur la circulation. «Ils seront réalisés du haut des airs et autour du pont», a expli­qué M. Saint-Louis.

Et le pont de Québec ?

Entre-temps, on ne sait toujours pas quel sort attend le joyau abandonné de la ville, le pont de Québec. Alors qu’il rouille sans cesse, son propriétaire, le Canadien National (CN), et les trois paliers de gouvernement ne s’entendent toujours pas sur une solution durable afin de le restaurer. Sera-t-il repeint? Le gouvernement du Canada le rachètera-t-il?

Une rencontre entre le CN et le nouveau ministre libéral Jean-Yves Duclos concernant la peinture du pont de Québec est prévue ce mois-ci. Le nouveau gouvernement fédéral a promis d’en faire une priorité.

Pont Pierre-Laporte en bref

  • Pont suspendu structure métallique
  • Longueur totale 1040 mètres
  • Hauteur 160 mètres
  • Inauguré le 6 novembre 1970 par le premier ministre Robert Bourassa
  • Matériaux acier
  • Capacité 90 000 véhicules par jour