/news/currentevents
Navigation

Évasion spectaculaire en hélicoptère: Benjamin Hudon-Barbeau plaide coupable

Une peine exemplaire est réclamée par la Couronne contre le présumé instigateur de l’évasion

FD-EVASION-HUDON-BARDEAU
Photo d'Archives Benjamin Hudon-Barbeau

Coup d'oeil sur cet article

La spectaculaire évasion en hélicoptère de Benjamin Hudon-Barbeau, qu’il décrivait comme «un trip de Superman», pourrait lui valoir un aller simple derrière les barreaux sans aucune idée de date de sortie.

Âgé de 29 ans, l’ex-sympathisant des Hells Angels a admis ses torts, lundi, au palais de justice de Saint-Jérôme. «Je me sens un peu “squeezé”, mais je plaide coupable», a-t-il dit d’un ton résigné au juge Marc David.

Le fugitif Benjamin Hudon-Barbeau accompagné de son ex-conjointe, Luana Larose. Les accusations portées contre elle ont été abandonnées l’an dernier.
Courtoisie
Le fugitif Benjamin Hudon-Barbeau accompagné de son ex-conjointe, Luana Larose. Les accusations portées contre elle ont été abandonnées l’an dernier.

« C’était débile »

Le 17 mars 2013, Hudon-Barbeau se trouvait dans la cour extérieure de la prison de Saint-Jérôme quand une corde lui a été lancée d’un hélicoptère qu’il attendait.

Deux complices, Billi Beaudoin et Steven Mathieu Marchisio, qui était armé d’un revolver de calibre .38, avaient forcé le pilote Sébastien Forey, de la compagnie Héli-Tremblant, à survoler le bagne où leur camarade était gardé.

Le pilote d’hélicoptère Sébastien Foray était persuadé de laisser sa peau lors de l'évasion de prison de Benjamin Hudon-Barbeau et Dany Provençal à Saint-Jérôme le printemps dernier.
CAPTURE D'ÉCRAN/TVA NOUVELLES
Le pilote d’hélicoptère Sébastien Foray était persuadé de laisser sa peau lors de l'évasion de prison de Benjamin Hudon-Barbeau et Dany Provençal à Saint-Jérôme le printemps dernier.

Un codétenu, Dany Provençal (condamné à sept ans de pénitencier dans cette affaire, il y a deux mois), a saisi la corde, suivi de Hudon-Barbeau. Après trois minutes de vol, ils ont lâché prise avant de monter à bord de l’appareil de type Robertson R44 qui s’est ensuite posé à Sainte-Adèle, près d’un hôtel où une Cadillac Escalade les attendait.

Durant la poursuite qui s’en est suivi, Marchisio a fait feu en direction des policiers de la SQ. Les fugitifs ont finalement été capturés près d’un chalet à Chertsey.

«C’était débile, un trip de Superman! avait ensuite dit le fuyard en entrevue exclusive au Journal. Une offre comme ça, ça ne se refuse pas.»

Statut spécial

Ce dernier ne connaîtra pas sa sentence avant le mois de mai. Mais sa peine risque d’être exemplaire.

Me Steve Baribeau demandera au tribunal d’étiqueter le prisonnier de «délinquant dangereux». À peine 500 criminels au Canada héritent de ce statut spécial des tribunaux.

Cela signifie que Hudon-Barbeau écoperait d’une peine de pénitencier sans échéance fixe, réévaluée seulement après qu’il en aura purgé les sept premières années.

Et à sa libération, les services correctionnels le garderont à l’œil jusqu’à sa mort.

«Ça n’a aucun sens», a laissé tomber Hudon-Barbeau dans le box des accusés en hochant la tête lorsqu’il a entendu cette requête.

Me Baribeau entend démontrer que Hudon-Barbeau était l’instigateur de ce plan, ce que le principal intéressé refuse d’admettre.

La poursuite mettra en preuve une série de messages textes incriminants que le détenu et des complices se sont échangés par cellulaire durant les semaines ayant précédé sa fuite.

Il veut des millions de dollars

Son avocat, Me Francis Cloutier, estime que son client mérite plutôt «réparation» pour son traitement carcéral.

Hudon-Barbeau réclame 25 millions $ à l’État pour les quatre ans qu’il a passés en prison après avoir été condamné pour deux tentatives de meurtre en 2010, avant d’être acquitté en appel parce que la témoin-clé de la Couronne s’était parjurée au procès.

Vincent et Samuel Barbeau, demi-frères de Hudon-Barbeau, purgent des peines de six ans pour complicité, tandis que son ex-conjointe, Luana Larose, a vu les accusations portées contre elle abandonnées l’an passé.

 Billi Beaudoin a aussi reconnu sa culpabilité, lundi. La Couronne demande qu’une peine de 15 ans de pénitencier lui soit imposée, soit la même que Marchisio s’est déjà vu infliger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.