/sports/hockey/canadien
Navigation

Affaire Galchenyuk : Claude Poirier s’en mêle

Affaire Galchenyuk : Claude Poirier s’en mêle
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Claude Poirier était l’invité de Jean-Charles Lajoie, mardi en fin de journée au 91.9 Sport.

Invité à commenter l’affaire Galchenyuk, le négociateur a rappelé que même si l’attaquant du Canadien ne portait pas plainte, l’affaire était maintenant entre les mains des autorités.

«Que Galchenyuk décide de pas porter plainte, il y a eu une affaire de violence conjugale et ça relève maintenant de la police de Montréal ainsi que du directeur des plaintes au pénal et criminel», explique-t-il.

Une affaire publique

«À une certaine époque, l’affaire de l’Île des Sœurs, c’était une affaire privée, mais à cause de Serge Savard, eh bien les gens ont pu étouffer l’affaire, qui impliquait trois joueurs du Canadien, poursuit-il. Quand des joueurs du Canadien ont été pris avec du "sucre en poudre" dans un bar de danseuses à Longueuil sur la Rive-Sud, ça a été étouffé mais les gars ont tous été échangés.»

Selon lui, le cas de Galchenyuk est une affaire publique, puisqu’il y a possibilité que des accusations criminelles soient portées contre sa copine, Chanel Leszczynski.

Avant de conclure l’appel, le «négociateur» a rappelé la réticence de nombreux athlètes à venir jouer à Montréal, par peur que toutes leurs actions soient scrutées à la loupe par les médias.

«Les joueurs veulent pas venir jouer à Montréal, dit-il. Quand Daniel Brière a rencontré un joueur du Canadien avec sa femme, le gars lui a dit carrément "viens pas à Montréal, tu vas te faire achaler, les enfants à l’école", alors le gars est allé signer avec les Flyers de Philadelphie.»

Écoutez l’entrevue complète ci-dessous :

 

Pas la première fois

Un peu plus tôt, Jean-Charles Lajoie s'est également entretenu avec le blogueur JT Utah de 25Stanley.com – le premier site à avoir diffusé la nouvelle de l’arrestation de Leszczynski –, qui avait un autre scoop à lui dévoiler :

«C’est pas la première fois que ce genre d’incident se produit avec Chanel et un de ses copains», affirme-il, citant des sources proches de la jeune femme.

De plus, Galchenyuk aurait selon lui été aperçu en train de faire la fête en compagnie de Devonte Smith-Pelly et de Leszczynski dans une discothèque du quartier Griffintown, quelques heures après la défaite du Canadien contre les Penguins de Pittsburgh, samedi soir.

Le joueur de 21 ans et sa copine seraient ensuite partis chacun de son côté à la fin de la soirée, avant de se retrouver plus tard à l'appartement de Galchenyuk sur la rue Sherbrooke Ouest, où l'altercation aurait eu lieu vers 8h du matin.

Pour écouter l'entrevue complète: