/sports/hockey/canadien
Navigation

L’année en montagnes russes d’Alex Galchenyuk en 12 faits

L’année en montagnes russes d’Alex Galchenyuk en 12 faits
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au cours de la dernière année, Alex Galchenyuk a fait la manchette à plusieurs reprises. Parfois pour les bonnes, mais également pour les moins bonnes raisons.

Il faut dire que la vie n’est jamais simple à Montréal pour un choix de premier tour, encore moins pour un joueur repêché au troisième rang au total.

Voici donc un résumé des 12 derniers mois de la vie de l’attaquant du Tricolore en 12 faits:

17 janvier 2015: Au centre ou à l’aile?

Après un séjour d’une dizaine de parties au centre du premier trio, Michel Therrien confirme le retour à l’aile du n° 27, au grand désarroi des partisans du Canadien.

19 mai 2015: Galchenyuk courtisé par la KHL

Une dépêche en provenance du pays de Poutine mentionne le nom d’Alex Galchenyuk parmi les joueurs convoités par les équipes de la KHL. Une nouvelle qui s’est avérée être une rumeur, mais qui a tout de même inquiété les partisans du Tricolore.

22 juin 2015: Fin de son association avec Igor Larionov

Alors qu’il négocie une nouvelle entente avec le Canadien, Galchenyuk décide de congédier son agent Ian Pulver, partenaire d’affaires d’Igor Larionov qui veillait sur la carrière du n° 27 depuis ses débuts dans la LNH.

23 juin 2015: Pat Brisson, son nouvel agent

Au lendemain de l’annonce du renvoi de son agent, Galchenyuk confirme l’embauche de Pat Brisson pour le représenter. L’agent québécois aura donc le mandat de négocier le prochain contrat de l’attaquant.

3 juillet 2015: Un père qui en mène large

Un article de Jonathan Bernier du Journal de Montréal a l’effet d’une bombe. Il rapporte que le père d’Alex Galchenyuk, Alexander Sr., en mène large dans la carrière de son fils et qu’il serait en partie responsable du divorce entre le joueur du CH et le clan Larionov.

Aussi, le reportage mentionne que «Chucky» serait le pourvoyeur de la famille.

30 juillet 2015: Un nouveau contrat

Plus d’un mois après l’embauche de Pat Brisson, Galchenyuk s’entend pour deux ans avec le Bleu-blanc-rouge. Un contrat transitoire qui lui rapportera en moyenne 2,8 millions $ par année.

24 août 2015: Un partenariat avec l’AJBQ

L’Association des jeunes bègues du Québec annonce que le joueur de 21 ans participera à l’un de ses événements majeurs.

6 septembre 2015: Galchenyuk boude les médias

Lors de l’événement de l’AJBQ, Galchenyuk refuse de répondre aux questions des médias qui ne concernent pas l’événement. Les journalistes présents s’insurgent face à cette directive et refusent de lui poser des questions.

Une nouvelle qui lui vaut une critique virulente du chroniqueur Réjean Tremblay qui accuse la sœur d’Alex, Anna, d’empêcher les journalistes de faire leur travail.

10 septembre 2015: Au centre à temps plein

Marc Bergevin annonce lors du tournoi de golf annuel de l’équipe que Galchenyuk sera muté au centre à temps plein. Un défi qu’appréhende le troisième choix au total du repêchage de 2012.

16 décembre 2015: Auprès des enfants autistes

Galchenyuk se rend à l’école Giants Steps School de Montréal pour y signer des autographes et distribuer des cadeaux aux enfants autistes.

28 décembre 2016: Matteo à la Classique hivernale

Impliqué auprès des Grands Frères et Grandes Sœurs de l’Ouest de l’île, Galchenyuk permet à Matteo, 11 ans, de se rendre à Boston pour assister à la Classique hivernale entre le Canadien et les Bruins.

12 janvier 2016: Sa copine arrêtée pour violence conjugale

On apprend que l’amie de cœur de l’attaquant du CH a été arrêtée le dimanche précédent au domicile de ce dernier dans une histoire de violence conjugale.

Le tout s’est déroulé aux alentours de 8 h du matin, alors qu’un coéquipier de Galchenyuk, Devante Smith-Pelly, était également présent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.