/entertainment/movies
Navigation

Le film «Les mauvaises herbes» sélectionné à Santa Barbara

Les mauvaises herbes
Courtoisie ©Philippe Bossé Les mauvaises herbes

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le long métrage québécois «Les mauvaises herbes» de Louis Bélanger sera projeté le mois prochain en sélection officielle au Festival international du film de Santa Barbara, en Californie. Il s’agira de son tout premier tour de piste à l’échelle mondiale.

Scénarisé par Louis Bélanger et Alexis Martin, «Les mauvaises herbes» met en vedette Alexis Martin, Luc Picard et Gilles Renaud.

Le long métrage attendu en salle le 11 mars prochain au Québec regroupe aussi le talent des comédiens Sylvio Archambault, Gary Boudreault, Myriam Côté, Bénédicte Décary, Patrick Hivon, Stéphane Jacques, Emmanuelle Lussier-Martinez et François Papineau.

Louis Bélanger, à qui l’on doit les films «Route 132» et «Gaz Bar Blues», sera sur place pour défendre son œuvre programmée dans la section internationale de l’événement, qui se déroulera du 3 au 13 février.

Synopsis

Jacques (Alexis Martin), un acteur de théâtre avec d'importantes dettes de jeu, se sauve à la campagne pour échapper à un dangereux créancier. Il se retrouve en pleine tempête de neige à la ferme isolée de Simon (Gilles Renaud). Il n'a pas le choix d'accepter un «contrat» de travail forcé, afin d’aider Simon à livrer aux motards sa récolte de fleurs de cannabis. Malgré des débuts pénibles, Jacques et Simon s'apprivoisent tranquillement. L'amitié des deux hommes sera troublée par l'intrusion de Francesca (Emmanuelle Lussier-Martinez), une jeune femme dégourdie qui finit par s'imposer dans «l'entreprise». Une fragile harmonie s'installe, laquelle sera perturbée par l'irruption de Patenaude (Luc Picard), le créancier de Jacques, venu récolter son dû.