/lifestyle/food
Navigation

Des bières pour amateurs de vin

Red wine glass and glass of beer
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

David Lévesque Gendron et Martin Thibault, Collaboration spéciale

Bien que les parts de marché de la bière artisanale croissent régulièrement, il existe encore une frange non négligeable de la population qui néglige les bières de qualité, la plupart du temps par méconnaissance. C’est d’autant plus surprenant lorsqu’il s’agit d’individus qui sont pourtant des amateurs de vins sérieux, sachant apprécier une bonne bouteille, mais ne s’étant pas donné la peine d’explorer l’univers brassicole avec la même verve. Comment les convertir? En partageant et en conseillant, bien sûr!

Pour faciliter le passage d’un amateur de vin vers le côté bulleux et léger sur le portefeuille qu’est la bière, la première étape est de cibler les préférences de ce néophyte au sein de son breuvage de prédilection.

En effet, la stratégie risque de différer si nous avons affaire à un adepte de la pureté préférant les vins blancs de l’Ancien Monde vifs, épurés et peu ou pas boisés tels les Chablis, les vins de la Loire ou encore ceux d’Allemagne et d’Autriche versus un partisan du vin rouge qui «tache» façon Nouveau Monde comme un Cabernet Sauvignon californien ou un Shiraz d’Australie.

Les premiers auront peut-être une plus grande facilité à apprécier des lagers d’inspiration germanique misant sur une fermentation peu loquace laissant toute la place aux céréales et aux houblons discrets, ou encore aux bières sures modernes en simplicité comme les Gose et Berliner Weisse. De leur côté, les seconds risquent de s’amuser davantage en dégustant une brune d’inspiration belge forte ou un Stout impérial costaud.

Méthode efficace

En creusant davantage, la méthode du vin préféré peut s’avérer particulièrement efficace. Elle consiste à inciter votre interlocuteur à nommer et à décortiquer son vin préféré afin de vous fournir des munitions.

Si la bouteille chérie est décrite comme plus sucrée qu’acidulée, relativement alcoolisée, aux notes de fruits rouges explosives et aux arômes boisés subtilement chocolatés, vous aurez tout loisir de dénicher une bière aux intonations similaires. Vos chances de convertir un nouvel adepte de la bière sont alors décuplées.

Vous ne connaissez aucune bière qui partage la trame aromatique que vous a décrite votre interlocuteur? Cherchez conseil auprès d’un expert chez un détaillant spécialisé ou recherchez les recommandations d’amateurs sur des sites spécialisés ou des groupes de discussion sur les réseaux sociaux.

L’univers de la bière est tellement vaste qu’il existe sans aucun doute une bière pouvant rejoindre la palette gustative d’une personne déjà prédisposée à apprécier arômes et saveurs comme un amateur de vin ouvert d’esprit.

Le saviez-vous ?

Bien que la notion de «terroir» soit moins utilisée dans l’univers de la bière, certains ingrédients, des variétés de houblons par exemple, diffèrent grandement en intensité et en arômes selon leur provenance. De façon moins marquée, les céréales québécoises maltées localement affichent souvent un caractère particulier, plus tannique notamment.

Dégustation comparative

Quelques bières québécoises partageant des affinités avec certains vins.

Don Juan
Red wine glass and glass of beer
Photo courtoisie

Microbrasserie Broadway, à Shawinigan

Le nez: Fraises, caramel brûlé, alcool

En bouche: Bois, fruits rouges trempés dans le chocolat

Vins aux intentions similaires: Zinfandel, Côtes du Rhône boisés

Solera
Red wine glass and glass of beer
Photo courtoisie

Brasseurs du Monde, à St-Hyacinthe

Le nez: Citron, fruits jaunes, pain au levain

En bouche: Boisée, rustique, agrumes

Vins aux intentions similaires: Xérès sec, Grüner Veltlineraux accents de pomme verte et citron

Propolis
Red wine glass and glass of beer
Photo courtoisie

Brasserie Dunham, à Dunham

Le nez: Agrumes, épices, foin

En bouche: Juteuse, rustique, légère amertume, fruits jaunes

Vins aux intentions similaires: Sauvignon blanc acidulée et herbacée, Viognier floral

► David Lévesque Gendron et ­Martin Thibault sont les auteurs des Saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013), sacré meilleur livre sur la bière aux Gourmand Awards, gagnant du premier prix littéraire Mondial de la Bière, gagnant d’une médaille d’or au concours des livres ­culinaires canadiens de Taste ­Canada et finaliste pour le prix Marcel Couture.