/world/usa
Navigation

[VIDÉO] Un père abat son fils en le confondant avec un voleur

[VIDÉO] Un père abat son fils en le confondant avec un voleur
Capture d'écran Fox

Coup d'oeil sur cet article

Des policiers de l'Ohio ont confirmé qu’un homme d'East Price Hill en banlieue de Cincinnati a tiré sur son fils de 14 ans, pensant qu’il s'agissait d'un intrus s'infiltrant dans la maison.

Selon ce que rapporte le réseau FOX, l’adolescent est mort moins de deux heures après avoir été emmené à l’hôpital pour enfants de Cincinnati. 

Les autorités ont confirmé l’identité du jeune homme de 14 ans: Georta Mack. 

Georta Mack
[VIDÉO] Un père abat son fils en le confondant avec un voleur
Capture d'écran Fox

Les policiers ont mentionné qu’il avait dit à son père qu’il allait à l’école. Il devait aller prendre l’autobus sur l’avenue Glenway à East Price Hill en banlieue de Cincinnati.

Le jeune Mack a plutôt décidé de ne pas aller à ses cours. Il a voulu se faufiler en catimini dans le sous-sol de sa maison. Il prévoyait s’y cacher en attendant que son père parte travailler.

Selon les policiers, l'homme de 72 ans croyait que quelqu’un tentait d’entrer dans la maison par effraction. ll est alors sorti du lit pour aller au sous-sol.

Armé d’un pistolet, il a surpris son fils au sous-sol et lui a tiré dans le cou, croyant qu'il s'agissait d'un cambrioleur.

Il a tout de suite téléphoné au 911 après l’incident.

Les policiers se sont rendus à la résidence autour de 6 h 30 du matin. 

Après avoir interrogé le père, ils ont affirmé qu’ils croyaient que la fusillade était bel et bien accidentelle. 

Le procureur de comté de Hamilton, Joe Deters, a annoncé qu'aucune accusation n'a été retenue contre le père. «Il n'y a qu'un seul mot pour décrire cette situation. C'est une tragédie. On ne peut s'imaginer à quel point ça doit être horrible de ressentir ce que ce père a vécu après avoir pris son propre fils pour un intrus», a-t-il ajouté.

Le père de l'adolescent devait s'installer à Washington au printemps chez son frère et sa femme.

Son frère a d'ailleurs affirmé par textos au réseau FOX: «Il est venu nous visiter en juin et à Noël. Il devait emménager avec nous lors de la semaine de relâche du printemps. Il voulait repartir sur de bonnes bases.»

En guise de mémorial, des gens du voisinage ont déposé des fleurs et des ours en peluche devant la résidence où a eu lieu la tragédie. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.