/sports/hockey/canadien
Navigation

De grosses décisions

Est-ce que Brendan Gallagher est en compétition avec Brad Marchand pour un poste au sein de l’équipe canadienne qui participera à la Coupe du monde? On connaîtra la réponse dans quelques semaines.
photo USA Today Est-ce que Brendan Gallagher est en compétition avec Brad Marchand pour un poste au sein de l’équipe canadienne qui participera à la Coupe du monde? On connaîtra la réponse dans quelques semaines.

Coup d'oeil sur cet article

Il y aura une importante réunion des dirigeants d’Équipe Canada, mardi de la semaine prochaine, à Vancouver, pour choisir les 16 premiers joueurs qui seront de la formation en septembre pour la Coupe du monde de hockey qui aura lieu à Toronto.

Le directeur général de l’équipe, Doug Armstrong, veut profiter du match des espoirs qui aura lieu à Vancouver à la fin du mois, pour réunir les autres membres de son groupe de dirigeants, soit Marc Bergevin, Rob Blake, Ken Holland et Bob Murray afin de trouver un terrain d’entente sur les noms qui devraient faire partie de cette première liste qui doit être dévoilée avant le 2 mars.

Ceci étant dit, aucune annonce ne sera faite à la fin du mois, parce que les dirigeants d’Équipe Canada veulent se garder une certaine liberté.

«On veut se créer une marge de manœuvre afin de continuer notre évaluation pour s’assurer que nos choix sont les bons, m’a dit Doug Armstrong samedi à St. Louis. Il est vrai que cette première liste est relativement facile à faire en raison de la qualité des joueurs canadiens, mais il faut aussi s’assurer d’avoir la bonne stratégie.»

Les gardiens d’abord

Une des suggestions sur la table, c’est de nommer immédiatement les trois gardiens de l’équipe afin de se donner plus de liberté de manœuvre. Au total, 23 joueurs feront partie de chaque formation pour le tournoi.

«On doit nommer les 16 premiers joueurs d’ici au 2 mars, c’est donc dire qu’il faudra s’assurer de bien choisir les sept derniers [annonce finale en juin] qui vont se joindre à notre groupe et c’est évidemment à ce moment que ces choix seront plus difficiles, de souligner Doug Armstrong.

«On devra réfléchir à notre stratégie. En nommant nos trois gardiens tout de suite, ça veut dire qu’on se donnerait plus de temps pour choisir nos défenseurs et nos attaquants. On sait que Carey Price [Canadien] et Braden Holtby [Capitals] ont leur poste. Qui sera le troisième gardien? Présentement Corey Crawford [Blackhawks] connaît une excellente saison.»

Le fait que Joel Quenneville est un des entraîneurs de la formation canadienne devrait aider Crawford à faire partie de cette formation, ce qui serait grandement mérité, lui qui avait été ignoré lors des derniers Jeux olympiques.

Mais il ne faut pas oublier que les vétérans Roberto Luongo (Panthers) et Marc-André Fleury (Penguins) présentent eux aussi d’excellentes statistiques, eux qui ont déjà fait partie du programme olympique. La compétition est donc vive pour le poste de troisième gardien.

Marchand impressionne

Les premiers mois de la saison ont permis aux dirigeants d’Équipe Canada de se former une opinion sur les principaux joueurs qui vont composer la formation.

On sait par exemple que Sidney Crosby y sera. Même chose pour des joueurs d’impacts comme Jonathan Toews ou Jamie Benn. On a aussi beaucoup parlé de la possibilité que Brendan Gallagher y soit. Mais son absence en raison d’une blessure a fait en sorte que d’autres joueurs ont été un peu plus observés, selon Doug Armstrong.

«On regarde beaucoup ce que Brad Marchand fait présentement. C’est un joueur qui connaît toute une saison et qui démontre beaucoup de leadership dans une formation [Bruins] qui en avait besoin, avec tous les changements qu’elle a connus. C’est important à nos yeux. Ça ne veut pas dire que Brendan Gallagher n’est plus dans nos plans, mais on peut enfin recommencer à évaluer son travail maintenant qu’il est en santé.»

Le directeur général des Blues en a eu pour son argent samedi alors que Gallagher a connu un match du tonnerre face à sa formation. Est-ce que Gallagher et Marchand pourraient faire partie de la même formation ou sont-ils en compétition pour le même poste?

Il faudra encore attendre quelques mois avant d’avoir la réponse.

Changements sous peu

Si Doug Armstrong doit créer la meilleure formation canadienne possible pour la Coupe du Monde, il a aussi beaucoup de pain sur la planche avec sa formation. On a beau se réjouir de la victoire de samedi face au Canadien, mais les Blues ont quand même accordé 49 tirs. Plusieurs rumeurs circulent, selon lesquelles Doug Armstrong prépare une grosse transaction, mais sera-t-il en mesure de la compléter?

Sinon, les regards se tournent de plus en plus vers son entraîneur Ken Hitchcock qui est sur la corde raide. Le temps presse pour cette formation qui ne peut pas se permettre de ne pas participer aux séries.

Congestion à la ligne bleue

Blessé au bas du corps le 22 décembre face au Wild, Tom Gilbert devrait effectuer un retour au jeu dans environ deux semaines. D’ici là, le nouveau venu Victor Bartley aura disputé quelques matchs pour voir ce qu’il peut apporter au Canadien. Présentement, Mark Barberio a monté dans la hiérarchie et se retrouve devant Greg Pateryn. Sans dire que le poste du Québécois est assuré, il démontre de très bonnes capacités depuis son rappel il y a trois semaines.

Chose certaine, Michel Therrien aura l’embarras du choix, mais comme le souligne toujours Marc Bergevin, ce sont les joueurs qui décident s’ils ont une place ou non par la qualité de leur jeu.

À quand le retour de price ?

On a beau dire que les déboires du Canadien n’ont aucun rapport avec le travail de Mike Condon, la formation de Michel Therrien n’aurait pas connu une telle chute avec Carey Price devant le filet. Affirmer le contraire est un non-sens.

Son retour est donc attendu plus que jamais, reste que sa progression semble lente jusqu’à présent. Le fait qu’il n’ait pas encore patiné avec son équipement démontre que le processus de remise en forme se fait lentement.

Normal, on ne veut pas qu’il aggrave sa blessure encore une fois. Est-ce qu’un retour immédiatement après la pause du match des étoiles est envisageable? Présentement il y a encore des points d’interrogation et personne ne peut avancer une date de retour.