/news/politics
Navigation

Agrile du frêne: Projet Montréal «s’inquiète pour l’avenir» du mont Royal

Agrile du frêne: Projet Montréal «s’inquiète pour l’avenir» du mont Royal
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le parti Projet Montréal s’est dit vendredi matin «inquiet» pour l’avenir du mont Royal après avoir appris que 400 frênes seront abattus dans un effort pour lutter contre l’agrile du chêne, un insecte qui s’attaque à l’arbre.

Le parti politique montréalais dit que l'Université de Montréal abattra 400 frênes sur son campus situé sur le flanc nord de la montagne, en raison du parasite.

Projet Montréal estime que «l'administration Coderre a tardé avant d'adopter un plan» dans la lutte contre l’agrile, «ce qui a permis à l'épidémie de prendre de l'ampleur». Selon le parti, les 25 000 frênes de la montagne sont menacés.

«De la même façon que Denis Coderre nous a démontré qu'il est incapable de protéger le fleuve, nous constatons qu'il est incapable de protéger la montagne», a déclaré le porte-parole de l'Opposition officielle en matière d'environnement, Sylvain Ouellet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.