/travel
Navigation

5 statues méconnues mais surprenantes

Coup d'oeil sur cet article

Il n’y a pas que la statue de la Liberté, Le Penseur de Rodin ou le David de Michel-Ange dans la vie. Bien que moins célèbres, les œuvres suivantes valent le détour, parfois pour leur beauté, parfois pour d’autres raisons.

1) La plus surréelle, La Mano de Desierto

 

La Mano del Desierto
Photo AFP
La Mano del Desierto

Est-ce un mirage dû à la chaleur? Dans le désert d’Atacama, au Chili, on reste stupéfait en découvrant la Mano de Desierto, cette main géante (11 m) qui surgit du sable. On s’imagine qu’elle appartient à un géant caché ou à un prisonnier des entrailles de la Terre. En réalité, l’œuvre de Mario Irarrázabal, inaugurée au début des années 1990, se veut un hommage aux victimes des injustices et des tortures. D’autres œuvres du sculpteur chilien reprennent le même principe, à l’exemple d’une main géante ensevelie sous le sable d’une plage en Uruguay.

2) La plus volante, Le Christ de Manado
Le Christ de Manado
Photo AFP
Le Christ de Manado

On connaît le Christ rédempteur, la merveille du monde qui contemple et protège Rio de Janeiro. Construit en 2007, le Blessing Christ (le Christ qui bénit), à Manado, en Indonésie, fait à peu près la même taille (30 m), mais est bien moins fameux. Perché sur un piédestal peu esthétique de 20 m, Jésus se présente bras et jambes écartés, cheveux et tunique dans le vent, en train de voler... L’inclinaison de 20 degrés renforce cette impression. Ciputra, riche promoteur immobilier, a fait ériger la statue pour, semble-t-il, remercier Manado, ville où il a passé son enfance.

3) La plus grande, Le Bouddha du Temple de la Source

Le Bouddha du Temple de la Source
Photo AFP
Le Bouddha du Temple de la Source

Les statues de Bouddha sont nombreuses en Asie, mais celle érigée en 2002, après douze ans de travaux, à Zhaocun du Xian de Luoshan, en Chine, se distingue par sa taille. Haute de 128 m (208 m avec le piédestal), elle est considérée comme la plus grande statue au monde. Les visiteurs parviennent à peine à dépasser ses orteils. L’impressionnante œuvre faite d’or, de cuivre et d’acier représente la divinité Vairocana, connue aussi sous le nom de «Grand Soleil», bouddha des écoles tantriques.

4) Les plus inconvenantes, Les statues des temples de Khajurâho
Les statues des temples de 
Khajurâho
Photo AFP
Les statues des temples de Khajurâho

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les positions sexuelles vous est présenté par les personnages ornant les édifices hindous – par ailleurs de véritables chefs-d’œuvre – situés dans le village de Khajurâho, en Inde. Ce Kamasutra­­ en plein air s’observe notamment sur les murs extérieurs des temples de Kandariya Mahadeva et de Lakshmana. Les scènes érotiques se comptent par dizaines, plus acrobatiques les unes que les autres. Construits au 10e et 11e siècle, les temples sont censés honorer les divinités Shiva et Vishnu. Rassurez-vous: il y a aussi des scènes de bataille et de danse, bien que les touristes se souviennent sans doute moins de ces dernières.

5) Les plus étranges, Les bébés de Prague

Les bébés de Prague
Photo AFP
Les bébés de Prague

David Černý, artiste tchèque très connu dans son pays, a une vision particulière des bébés. C’est en tout cas ce que laissent croire ses créations; les Pragois peuvent en témoigner. Dans l’une des capitales les plus romantiques du monde, ces statues rampantes, érigées devant le musée Kampa et sur la tour de transmission éiûkov (la plus haute de la ville), ont fait polémique en raison de leur aspect (très) étrange. Pas de nez, de bouche ni d’yeux: le visage des gros bébés en bronze apparaît explosé ou à peine formé. De quoi créer une sensation de malaise chaque fois qu’on les voit.