/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien a-t-il Eric Staal à l'œil?

NHL: Carolina Hurricanes at Toronto Maple Leafs
USA Today Sports

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal souhaite renforcer son attaque et les recruteurs de l’équipe ne chôment pas. Deux d’entre eux ont d'ailleurs assisté à la rencontre qui opposait les Maple Leafs de Toronto aux Hurricanes de la Caroline, jeudi dernier.

C’est du moins ce qu’a précisé le réseau Sportsnet, citant plusieurs sources.

«Je travaille constamment. Je fais des appels. J’ai à cœur les succès de l’équipe. Honnêtement, je n’ai rien à me reprocher. Je n’ai aucun regret parce que je fais tout en mon possible», avait déclaré le directeur général Marc Bergevin au complexe sportif de Brossard.

Cependant, comme il le rappelle, les transactions d’envergure sont rares dans la Ligue nationale. La seule qui ait impliqué des joueurs vedettes au cours du dernier mois a envoyé Ryan Johansen de Columbus à Nashville, en retour de Seth Jones.

Montréal a besoin d'un joueur de centre de premier plan, ainsi que d'un ailier droit capable de jouer dans le deuxième trio, deux lacunes évidentes.

Staal dans l’incertitude

À près d’un mois de la date limite des transactions, les Hurricanes n’ont toujours pas entamé les négociations avec le camp de leur capitaine Eric Staal, mais les discussions devraient commencer d’ici la prochaine semaine.

Le fait que le directeur général Ron Francis n’ait pas signalé ses intentions à Staal irrite le joueur de concession, d’après Sportsnet. Le joueur de 31 ans a pour sa part répété qu’il était disposé à rester en Caroline, mais que son sort était entre les mains de la direction et de son agent.

Deuxième joueur sélectionné à l’encan de 2003, Staal a passé toute sa carrière dans l’uniforme de la Caroline, avec qui il a soulevé la coupe Stanley en 2006.

Un changement d’air pour relancer Staal?

Dix ans plus tard, sa production est en chute libre. Il a atteint le plateau des 30 buts cinq fois – ce qui inclut deux saisons de 40 buts ou mieux - entre 2005-2006 et 2010-2011, mais son cumulatif a chuté de 76 à 54 points lors des cinq dernières années.

Il est présentement en voie de conclure le calendrier régulier avec 47 points et plusieurs se demandent si sa dernière année de contrat n’est pas une source de distraction.