/news/politics
Navigation

Sam Hamad: «On vient pas d’inventer la roue à trois boutons.»

Le ministre a aussi déjà dit: «Il ne faut pas s’asseoir sur nos oreillers.»

Sam Hamad: «On vient pas d’inventer la roue à trois boutons.»
Camille Gaïor/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une fois de plus, le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale Sam Hamad a réinventé une expression à sa manière. 
 
«On vient pas d’inventer la roue à trois boutons.», a-t-il affirmé aujourd'hui. Après avoir suscité les rires de l'assistance, M. Hamad s'est aperçu de son erreur en affirmant à la blague: «C'est une nouvelle expression.» 
 
La citation du ministre a été abondamment partagé sur les réseaux sociaux.  
 
Il faut dire que Sam Hamad a tout un historique de perles du genre à son répertoire. En voici quelques-unes des plus cocasses.
 
«Décevant, M. le président, décevant d’introduire la population en erreur puis penser qu’on fait ça.» - Le 21 octobre 2015 alors que Sam Hamad répondait à la CAQ à l’Assemblée nationale. 
 
«Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire.» – Le 27 août 2015, alors qu'il se prononçait prudemment sur la possibilité que la Caisse de dépôt investisse dans le retour des Nordiques
 
«Les gens de Québec veulent une équipe de hockey, pas un pays.» - Le ministre se posant en connaisseur des priorités de la ville de Québec le 10 mars 2014.
 
«Des cours de clown, des cours de rire — on rit ensemble et on s’aime —, ça va être terminé.» - Le 30 avril 2015, au sujet des formations à préconiser dans les entreprises.
 
«Il ne faut pas s’asseoir sur nos oreillers.» – Sam Hamad commentant les statistiques sur le chômage à Québec le 13 février 2010.