/sports/football
Navigation

Le Super Bowl 50 de A à Z

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

A – Arbitre

Clete Blakeman sera l’officier en chef pour le duel entre les Broncos de Denver et les Panthers de la Caroline. Arbitre dans la NFL depuis 2010, Blakeman arbitrera le match du Super Bowl pour la première fois de sa carrière.

B – Billets

Pas facile d’avoir des billets pour assister à la grande messe du football américain. Sur le marché des revendeurs, le prix moyen pour un billet est, tenez-vous bien, de 5178$. Ce n’est pas tout. Si vous souhaitez obtenir une suite pour regarder le match en compagnie d’un groupe de gens, vous pouvez le faire pour la modique somme de 544 000$.

C – Coldplay

Le groupe britannique est mandaté pour divertir les spectateurs à la mi-temps. Beyoncé et Bruno Mars seront également de la partie.

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo d'archives

D – «D-Fence»

Les deux meilleures défensives de la NFL s’affronteront dans ce duel de Titans. Denver est l’équipe qui a accordé le moins de verges à l’adversaire tandis que les Panthers dominent dans la colonne des revirements provoqués.

E – EyeVision 360

Pour ce match historique, plus de 70 caméras seront utilisées pour capter les moindres faits et gestes des joueurs sur le terrain. De plus, le diffuseur du match aux États-Unis, le réseau CBS, mettra en scène une nouvelle technologie appelée Eye Vision 360 qui permet d’effectuer un arrêt sur image en 360°.

Si ce n’était pas suffisant, les caméras filmeront dans une résolution 5 K, une résolution près de cinq fois supérieure à la haute définition.

F – Froid?

Selon les prévisions à long terme, il fera environ 18°C le jour du Super Bowl. Comme le botté d’envoi aura lieu vers 18 h 30, la température risque de chuter de quelques degrés au cours du match.

G – Gourmandise

Après l’Action de grâce, le Super Bowl est la journée dans l’année où il se consomme le plus de nourriture aux États-Unis.

Plus de 1,3 milliard d’ailes de poulet seront consommées durant le Super Bowl. Pour mettre les choses en perspective, c’est comme si l’on plaçait 600 ailes de poulet sur chaque siège des 32 stades des équipes de la NFL.

Aussi, 31 % des Américains vont commander une pizza au cours de la soirée. C’est donc dire qu’environ 98 millions de pizzas seront consommées aux États-Unis seulement.

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo d'archives

H – Huit

Les Broncos de Denver s’ajouteront à trois autres formations qui ont déjà participé au Super Bowl à huit reprises, un record de la NFL. Les Broncos partageront ce record avec les Cowboys de Dallas, les Steelers de Pittsburgh et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

I – Infirmerie

Les deux équipes seront privées de quelques éléments en vue de cette rencontre pour cause de blessures. Voici la liste des éclopés :

Panthers :

Kelvin Benjamin (RÉ), Bene Benwikere (DC), Nate Chandler (B), Tyronne Green (G), Stephen Hill (RÉ), Arthur Miley (AD), Amini Silatolu (G) et Charles Tillman (DC).

Broncos :

Kenny Anunike (AD), Omar Bolden (DS), David Bruton Jr. (DS), Ryan Clady (B), Jeff Heuerman (AR), Ty Sambrailo (B), Kyle Williams (RÉ).

J – Journée mondiale...

...sans téléphone portable! Initialement célébrée le 6 février, cette journée s’étend maintenant sur trois jours, du 6 au 8.

On peut déjà vous dire que les amateurs de football n’ont pas l’intention de célébrer cette journée mondiale. La ville de San Francisco a d’ailleurs pris des mesures incroyables dans le but de desservir la population et les visiteurs en ondes cellulaires (voir lettre W).

K – Luke Kuechly

Vous voulez impressionner vos amis lors du match? Parlez-leur de Luke Kuechly (prononcé Kikli), le secondeur intérieur et joueur le plus utile de la défensive des Panthers. Ce dernier a récolté 118 plaqués, un sac du quart et quatre interceptions au cours de la saison régulière en plus d’ajouter 19 plaqués et deux interceptions en séries éliminatoires.

L – Super Bowl L

Pour la première fois de son histoire, la NFL utilisera le système numérique arabe plutôt que romain pour désigner le Super Bowl. Nous avons donc droit au Super Bowl 50 plutôt qu’au Super Bowl L.

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo d'archives

M – Manning

Il s’agira de la sixième fois dans l’histoire du Super Bowl qu’un Manning sera le quart-arrière partant pour l’une des deux formations. Peyton Manning (1-2) en sera à une quatrième participation tandis que son frère Eli (2-0) est invaincu en deux présences.

N – Newton

Même s’il en sera à une première participation au Super Bowl, Cam Newton sait comment faire face à la pression des grands matchs, lui qui a remporté le championnat de la NCAA en 2011 alors qu’il portait les couleurs des Tigers de l’Université Auburn.

Avec une victoire, Newton deviendrait le troisième quart-arrière de l’histoire à mettre la main sur le Trophée Vince-Lombardi après avoir remporté le Trophée Heisman remis au meilleur joueur de football universitaire aux États-Unis.

O – Omaha

Combien de fois Peyton Manning dira-t-il le mot «Omaha» à la ligne de mêlée pour avertir ses joueurs que la stratégie vient de changer? Face à la deuxième meilleure défensive de la NFL, parions que le quart-arrière de Broncos l’utilisera assez régulièrement.

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo d'archives

P - Publicités

Pour diffuser 30 secondes de publicité, les entreprises devront débourser 5 millions $. Il s’agit de 167 000$ par seconde.

Q – Québécois

Le joueur de ligne offensive des Panthers David Foucault devient le quatrième joueur de football québécois à prendre part au Super Bowl. Il ne devrait toutefois pas être en uniforme puisqu’il se retrouve sur l’équipe d’entraînement des Panthers.

R – Repêchage

Les deux quarts qui s’affronteront lors du 50e Super Bowl ont été choisis au tout premier rang de leur séance de sélection, Peyton Manning en 1998 et Cam Newton en 2011.

S – San Francisco

Le Super Bowl a lieu au tout nouveau Levi’s Stadium de San Francisco, domicile des 49ers.

Le Super Bowl 50 de A à Z
Photo USA Today Sports

T – Téléspectateurs

Plus de 114 millions de personnes auront les yeux rivés sur leur écran pour regarder cet événement annuel.

U – Under Armour

Si Cam Newton remporte le titre du joueur le plus utile du match, Under Armour mettra en vente 500 paires de crampons signées par Newton lui-même. Ces crampons seront les mêmes que ceux portés par le quart des Panthers durant le match.

V – Vince Lombardi

Nommé en l’honneur de l’ancien entraîneur des Packers de Green Bay (vainqueur des deux premiers Super Bowl de l’histoire), le Trophée Vince-Lombardi* sera remis à l’équipe gagnante du Super Bowl pour la 50e fois de l’histoire.

À noter qu’un nouveau trophée est créé chaque année, permettant ainsi aux équipes victorieuses de garder la précieuse récompense.

W – Web/Wi-Fi

Pour l’occasion, le Levi’s Stadium sera équipé d’un Wi-Fi puissant et la ville de San Francisco ajoutera de nombreuses antennes cellulaires à proximité du stade pour permettre aux spectateurs d’avoir un accès à la toile en tout temps et sans tracas.

X – Facteur X

Un joueur pourrait avoir un impact inattendu lors de ce duel. Nous en avons sélectionné un pour chaque équipe.

Panthers : Philly Brown, RÉ

La défensive des Broncos aura le difficile mandat de contenir Cam Newton en plus de surveiller le talentueux ailier rapproché Greg Olson et le rapide Ted Ginn Jr. Ceci pourrait ouvrir la voie à Philly Brown, un receveur explosif qui peut gagner des verges après l’attrapé.

Broncos : Derek Wolfe, AD

La ligne offensive des Panthers aura ses yeux rivés sur Von Miller et Demarcus Ware tout au long du match. Cette situation pourrait permettre à Wolfe de mettre de la pression constante sur le quart-arrière Cam Newton.

Y – Le Yin et le Yang

Ce duel opposera deux quarts-arrières diamétralement opposés. L’un est athlétique, puissant et instinctif, tandis que l’autre est cérébral et calculateur. L’un en sera à son premier Super Bowl, l’autre à son quatrième.

Qui aura le dessus entre Newton et Manning?

Z – Zone payante

Un placement c’est bien, mais un touché c’est mieux! L’équipe qui aura le plus de succès dans la zone payante adverse devrait avoir le dessus dans ce match.


* Créé en 1967, le Trophée portait le nom de «World Championship Game Trophy» jusqu’en 1970, année à laquelle il a été renommé de l'entraîneur Vince Lombardi.