/entertainment/tv
Navigation

Derrière le maquillage de Gaby Gravel

Derrière le maquillage de Gaby Gravel
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Occasionnellement en humour, un personnage surgit de nulle part et devient un coup de cœur instantané. On pense notamment à Patrice Lemieux, ce joueur de hockey créé de toutes pièces par Daniel Savoie en 2012. Ou encore Paige Beaulieu, cette chroniqueuse franglaise campée par Katherine Levac à SNL Québec en 2014. L’année 2016 sera assurément celle de Gaby Gravel, cette artiste maquilleuse qui vole la vedette de chaque épisode de Like-moi à Télé-Québec.

L’actrice derrière cette fausse star du web qui offre des tutoriels de maquillage-minute sur YouTube, c’est Florence Longpré, une comédienne de 31 ans ayant joué dans Mémoires vives, 19-2 et Toute la vérité. En entrevue au Journal, la principale intéressée avoue s’être fait appeler Gaby Gravel à quelques reprises au cours du dernier mois. «Mon amoureux s’est même fait dire: “Hein? Tu frenches Gaby Gravel?” J’ai trouvé ça très drôle!»

C’est grâce à son interprétation de Gaby Gravel que Florence Longpré a décroché un rôle dans Like-moi. «Pour les filles, c’était le texte d’audition... avec le sketch de Pète pis Répète, révèle la principale intéressée. Quand je suis arrivée, on m’a donné le texte, puis on m’a dit : “On veut juste voir ta proposition.” J’étais très nerveuse.»

Malgré le stress, la lecture de Florence Longpré a ravi le créateur de l’émission, Marc Brunet (Les bobos, Le cœur a ses raisons). «Je savais que c’était un personnage avec beaucoup de potentiel, mais quand Florence a ajouté sa touche, il n’y avait plus de doute, confie ce dernier. Ça prenait une comédienne qui n’allait pas se laisser enterrer par les gags.»

Florence Longpré décrit Gaby Gravel comme «quelqu’un avec beaucoup de volonté, mais très peu de moyens». Un fille fragile sans filtre apparent.

«Dans sa tête, c’est une vedette, ajoute Marc Brunet. Comme la plupart des personnages de Like-moi, elle a besoin d’être aimée, d’être validée.»

Florence Longpré et Katherine Levac
Photo courtoisie
Florence Longpré et Katherine Levac

Une parodie, mais pas tant que ça...

Florence Longpré ignorait que plusieurs Gaby Gravel sévissaient sur internet avant de rejoindre la distribution de Like-moi. «J’avais déjà regardé des tutoriels de coiffures sur YouTube, mais je pensais que c’était tout. Je ne savais pas à quel point ça pouvait être intense. Gaby Gravel, c’est une parodie, c’est grossi, mais des fois, ce n’est pas si exagéré que ça... Des fois, elles sont trop sexy pour pas grand-chose, ces filles-là!»

Fait à signaler: alors que les maquillages enseignés par Gaby Gravel peuvent être réalisés en quelques minutes, celui que doit subir Florence Longpré pour jouer la cosméticienne amateure prend beaucoup plus de temps. «Avec les faux ongles pis les rallonges de cheveux, ça peut durer une heure», souligne la comédienne.

Auteure et metteure en scène

Ressortissante du cégep Lionel-Groulx en interprétation, promotion 2010, Florence Longpré est également auteure et metteure en scène. Sa dernière création, la pièce Chlore, présentée au Théâtre La Licorne en 2012, puis au Théâtre d’Aujourd’hui en 2014, sera bientôt traduite en anglais.

En mars 2017, elle partagera la vedette de Sylvie aime Maurice au Théâtre La Licorne. Elle continue par ailleurs de jouer dans la Ligue nationale d’improvisation.


Télé-Québec présente Like-moi le mardi à 22 h.