/news/society
Navigation

Jour de la marmotte: Winnipeg Willow retrouvée morte

Jour de la marmotte: Winnipeg Willow retrouvée morte
Photo Courtoisie / Howard Wong

Coup d'oeil sur cet article

WINNIPEG |  Une des marmottes canadiennes qui prédisent la date de la fin de l’hiver, Winnipeg Willow, a été retrouvée morte à quelques jours du traditionnel jour de la marmotte.

Le Prairie Wildlife Rehabilitation Centre, à Winnipeg, a annoncé sur sa page Facebook samedi que la femelle se portait bien dans la matinée de vendredi. Elle a toutefois été trouvée sans vie en soirée.

Willow allait fêter son sixième anniversaire en mai. Elle s’était retrouvée au refuge en 2010 après que sa mère eut été tuée par un chien. À l’origine, la petite marmotte devait être relâchée, mais elle s’est cassé une patte. S'étant attachée aux humains pendant sa convalescence, la bête ne pouvait plus retourner dans son habitat naturel.

Chaque année, le 2 février, de nombreux observateurs surveillent attentivement des marmottes du Canada et des États-Unis. Selon la tradition, si elles voient leur ombre en sortant de leur terrier, l’hiver devrait être encore long. Dans le cas contraire, le printemps sera hâtif.

En 2015, trois des cinq marmottes observées avaient vu leur ombre. Winnipeg Willow et Wiarton Willie, d’Ontario, avaient fait bande à part.

En raison du décès de l’animal, le refuge pour animaux de Winnipeg ne tiendra pas son jour de la marmotte mardi.