/finance/news
Navigation

Que faire lorsque votre toit coule en plein hiver?

Web
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Durant l’hiver au Québec, il est possible d’assister à des périodes de redoux durant lesquelles on découvre que notre toit coule. Malheur! Que peut-on faire en plein hiver pour le réparer?

La semaine dernière, j’ai eu un problème avec un toit plat qui s’est mis à couler dans la cuisine d’un de mes logements. Malgré la basse température, le couvreur a heureusement pu réparer la fuite, qui était située près du drain du toit.

J’ai ainsi appris qu’il est possible d’effectuer la réfection d’un toit durant l’hiver malgré les croyances populaires.

Les méthodes de réfection et la préparation du chantier ne seront pas les mêmes qu’en période estivale. Il faudra peut-être prévoir le déneigement de la toiture ou des abords de l’immeuble.

Les étapes du processus de réparation en hiver vont nécessiter des procédés et des techniques de préparation qui ne sont pas nécessaires dans un environnement climatique plus clément; donc, il faut s’attendre à voir la facture grimper de 20 à 30 %, selon M. Laurent Azoulay, de Toiture Projex inc.

Pour ces raisons-là, à moins d’une extrême urgence, il est préférable d’attendre le redoux pour exécuter la réfection de votre toiture.

COMMENT REPÉRER L’INFILTRATION?

Avant de vous aventurer dehors inutilement, vérifiez tout d’abord si vous avez accès aux combles, car, une fois bien installé, vous aurez plus de chance de localiser le point d’origine de l’infiltration en examinant le pontage par-dessous.

Cherchez des indices près des jonctions, comme les noues pour des toits en pente, ou à proximité d’élévations, comme les ventilateurs ou les évents sur des toitures à faible pente en asphalte et gravier ou recouvertes de membrane.

BARDEAUX D’ASPHALTE + PENTE + HIVER = DANGER

Confiez cette tâche à un professionnel qui connaît bien le code de la santé et de la sécurité au travail afin d’éviter des accidents inutiles.

À des températures basses, les bardeaux se raidissent et l’absence de chaleur empêche l’adhésion de ceux-ci entre eux par une bande autocollante qui réagit à cette chaleur.

Prenez soin de les entreposer à l’intérieur et de ne les utiliser qu’au moment de la pose sinon ils risqueraient de gondoler ou de se déformer.

RÉPARATION D’UN TOIT PLAT

Malgré les risques qu’occasionne l’exécution des travaux en hauteur, la réparation d’une déficience sur un toit à faible pente, dit «toit plat», se fait relativement bien.

Un couvreur habitué à travailler en hiver aura des trucs et des astuces afin de bien localiser l’origine du problème et d’appliquer les techniques enseignées et mises au point avec le temps pour colmater la brèche, peu importe le type de toiture (asphalte et gravier, membrane élastomère, TPO, EPDM, etc.).

 

Conseils

 

  • Appelez un professionnel avant de grimper sur un toit glacé en hiver.
  • Bien inspecter le gypse de votre plafond à plusieurs endroits pour voir s’il y a d’autres problèmes.
  • Un toit qui coule en hiver est souvent attribuable à l’usure du toit (le toit arrivant à la fin de sa vie), à un calfeutrant usé qui n’a pas été vérifié durant l’été ou à un coup de pelle lors du déneigement.