/travel/destinations
Navigation

L’incontournable tour du Lac

Coup d'oeil sur cet article

Le tour du Lac-Saint-Jean à motoneige est au tourisme hivernal ce que le tour de la Gaspésie est au tourisme estival: un classique incontournable.

Le circuit s’est imposé dès le moment où les Québécois ont commencé à voyager sur les sentiers de neige et il s’agit d’une aventure idéale pour les non-initiés ou les motoneigistes occasionnels.

Le «tour du Lac», dit-on familièrement, a d’abord cet avantage de ne pas ramener les motoneigistes sur leurs traces (ou si peu). Il présente quelques variables en termes de ­distance selon qu’on ­emprunte le circuit le plus rapproché du «Pekuakami» (le lac Saint-Jean) ou celui qui s’éloigne au nord-ouest du lac, vers Girardville, dans les vastes plaines et les forêts du pays de Maria-Chapdelaine. Cet itinéraire permet de découvrir plusieurs villages pittoresques et il jouit d’un environnement sauvage éblouissant.

Portes d’entrée

Le circuit de motoneige du Lac-Saint-Jean compte plusieurs portes d’entrée. Certaines passent par le Saguenay en provenance de Charlevoix, de la Côte-Nord, de la Mauricie ou de la Baie-James. On peut même y accéder à partir du territoire mythique des Monts-Valin. Toutefois, le point d’accueil le plus populaire demeure le sentier qui traverse la réserve faunique des Laurentides jusqu’à Hébertville. Il passe par le nouveau relais de Mont-Apica et le belvédère spectaculaire qui occupe le sommet du mont Apica.

Les attraits

Le Lac-Saint-Jean, destination motoneige, présente de nombreux attraits, dont le premier recherché est l’enneigement. On constate que la neige est souvent balayée au large dans le sud du lac Saint-Jean, une immense plaine agricole, mais on arrive quand même à y maintenir la qualité des sentiers.

Le Tour du Lac-Saint-Jean a de plus l’avantage de donner le choix du type d’hébergement et des pauses qu’on souhaite faire. Nombre de relais sont disséminés tout au long du circuit. Il s’agit le plus souvent d’endroits pittoresques où l’on peut se réchauffer, prendre un repas rapide et rencontrer les motoneigistes locaux.

Plusieurs hôtels accueillent les motoneigistes, même au cœur des villes. On peut également faire escale dans des auberges et des gîtes incroyablement accueillants.

 www.paradisdelamotoneige.ca