/news/society
Navigation

Une entrepreneure raconte comment les échecs l'ont rendue millionnaire

Anne Marcotte a livré une conférence inspirante au premier FailCamp de Québec

Une entrepreneure raconte comment les échecs l'ont rendue millionnaire
SIMON CLARK / JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Malgré le fait que le FailCamp soit un événement destiné à célébrer l’échec, la première édition à Québec fut un succès sur toute la ligne. L’une des conférencières invitées, la femme d'affaires de Québec, Anne Marcotte, s'y est d'ailleurs démarquée en livrant un vibrant témoignage sur son parcours qui fût rempli d’embûches.

Ce sont plus de 115 personnes qui se sont réunies au District Saint-Joseph vendredi, afin de s’abreuver des échecs de divers conférenciers.

Ces personnes qui ont pris le micro ont tour à tour parlé de leurs différents projets, des fois où elles ont échoué et comment ces échecs ont été bénéfiques pour elles.

L'entrepreure originaire de Charlesbourg a su faire la démonstration que quiconque a un rêve et est déterminé peut le réaliser... 

Voici les faits saillants du témoignage d’Anne Marcotte

  • Née dans une famille avec un revenu modeste;
  • A grandi dans un sous-sol;
  • A déjà pensé mettre fin à sa vie;
  • Refusait d’être née pour un petit pain;
  • A travaillé quelques années comme secrétaire à 7$ de l'heure pour une entreprise qui a été mise en vente;
  • A voulu l’acheter, ce que son patron a refusé;
  • Fut ensuite embauchée par une autre entreprise qui lui offrit d’être aussi actionnaire;
Une entrepreneure raconte comment les échecs l'ont rendue millionnaire
AgenceQMI
  • Elle fut toutefois congédiée «illégalement»;
  • A fondé ensuite sa propre compagnie avec, notamment, un ancien collègue;
  • Cette entreprise fût vendue à Transcontinental;
  • Avec cette transaction, elle devint millionnaire à 39 ans;
  • Habituée de se définir par son travail,   la «has been» sombre dans une courte dépression;

«Sans cartes d’affaires, je me sentais comme une nobody»

  • Entre temps, ses anciens partenaires d’entreprise, n’ont pas su gérer leur important gain financier et ont tout perdu;
  • Pour sa part, la naissance de son fils William lui a permis de rester «groundée» et de fonder une autre entreprise: Vivemtia;
  • Grâce à cette nouvelle compagnie de production télévisuelle et de conférence sur l’entrepreneuriat, elle conçoit, produit et anime VoirGRAND.tv;
Une entrepreneure raconte comment les échecs l'ont rendue millionnaire
RENE BAILLARGEON/JOURNAL DE QUEB
  • A dû débourser plusieurs milliers de dollars pour récupérer les cassettes de tournage de la première saison de son émission qui ont été volées;
  • En dépit de ses succès, elle a vécu plusieurs échecs amoureux. Selon elle, la société n’accepte pas encore qu’une femme peut avoir du succès et de l’argent.
  • Toujours assoiffée de défi, elle souhaite un jour se lancer en politique;