/news/transports
Navigation

Baisse d'achalandage dans les trains de banlieue

Baisse d'achalandage dans les trains de banlieue
Photo Martin Alarie / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La moitié des lignes de train de banlieue en périphérie de Montréal ont connu une baisse d’achalandage en 2015, selon les données de l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Les installations de Deux-Montagnes, de Vaudreuil-Hudson et de Mont Saint-Hilaire ont perdu de nombreux utilisateurs lors de la dernière année, selon des statistiques obtenues par The Gazette. À l’exception de la ligne de Mascouche, opérationnelle depuis le 1er décembre 2014, l’achalandage général de l’AMT a fléchi de 1% en 2015 par rapport à l’année précédente.

Des facteurs météorologiques viennent expliquer, en partie, cette baisse de popularité. L’année 2015 a été marquée par un hiver glacial, ce qui a fortement touché les services de l’AMT; retards, annulations de trains, pannes, etc.

Qui plus est, pas moins de 30 000 usagers ont dû se trouver un nouveau moyen de transport le 16 février en raison d’une grève des employés sur les lignes de Vaudreuil-Hudson, Candiac et Saint-Jérôme.

Mais au-delà de ces facteurs bien précis, une tendance inquiétante commence à s’installer dans certaines lignes, autrefois les plus populaires, de l’AMT. C’est maintenant la troisième année consécutive que les deux lignes les plus achalandées soient Deux-Montagnes et Vaudreuil-Hudson, connaissent une baisse d’achalandage.

«Ce n’est pas normal de voir une diminution, d’autant plus que la population dans les banlieues est en augmentation», a indiqué à The Gazette Philippe Cousineau Morin, porte-parole de Transport 2000 Québec.

Selon lui, le gouvernement devrait encourager davantage les gens à prendre le transport en commun.

 


Le nombre d’utilisateurs de l’AMT de 2008 à 2015

Deux-Montagnes

2008 - 7 687 200

2009 – 7 245 600

2010 - 7 347 200

2011 - 7 543 300

2012 – 7 864 800

2013 – 7 744 800

2014 – 7 675 000

2015 - 7 495 900

 

Vaudreuil-Hudson

2008 – 3 565 000

2009 – 3 462 600

2010 – 3 421 700

2011 – 3 759 000

2012 – 3 869 500

2013 – 3 845 300

2014 – 3 763 500

2015 – 3 689 800

 

Saint-Jérôme

2008 – 1 591 500

2009 – 1 693 200

2010 – 1 833 900

2011 – 2 071 900

2012 – 2 233 600

2013 – 2 272 900

2014 – 2 303 100

2015 – 2 300 700

 

Candiac

2008 – 623 600

2009 – 665 000

2010 – 672 900

2011 – 865 500

2012 – 996 100

2013 – 1 053 100

2014 – 1 077 300

2015 – 1 093 100

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.