/news/currentevents
Navigation

Club social de pédophiles: un agent double à l'origine de son démantèlement

Coup d'oeil sur cet article

Alors que plusieurs membres allégués du club social de pédophiles arrêtés la semaine dernière tenteront de reprendre leur liberté mardi, on apprend que c'est un agent-double de la police qui a infiltré le groupe et permis son démantèlement.

Les 13 hommes arrêtés aux quatre coins de la province dans le cadre de l'opération baptisée «Malaise» vont tenter de convaincre un juge de la cour du Québec de les remettre en liberté, aujourd'hui, alors que se tiendront leur enquête en cautionnement.

Le travail d'un agent de la Sûreté du Québec infiltré pendant un an dans le groupe privé de présumés pédophiles aurait permis de mettre au jour leurs activités illicites. Il s'agirait d'une première au Québec, rapporte La Presse+

La taupe de la police aurait d'abord pris contact avec l'un des accusés, André Faivre, 67 ans, en se faisant passer pour un pédophile faisant ses premiers pas dans ce milieu. Faivre, un ex-animateur scout, avait mis sur pied un forum de discussion secret sur le web. 

De fil en aiguille, l'agent aurait acquis la confiance de Faivre, l'aurait rencontré à quelques reprises, avant qu'il ne le mette en contact avec d'autres membres du groupe, selon la Presse+. Puis, l'agent serait allé jusqu'à les rencontrer physiquement. 

Rappelons que les 13 accusés sont âgés de 27 à 74 ans. Leurs crimes allégués se seraient produits entre 2003 et 2016. Les hommes font face à des accusations d'avoir accédé, possédé ou distribué de la pornographie juvénile.