/lifestyle/food
Navigation

Ajouter du piquant au Super bowl

Coup d'oeil sur cet article

Pour les amateurs de sport, le Super Bowl est l’occasion télévisuelle par excellence pour se réunir­­ en groupe et festoyer tout en mangeant abondamment de la pizza, des frites, des burgers, des croustilles...

Et surtout, et plus que tout, des ailes de poulet!

En fait, juste aux États-Unis, il se consomme plus d’un milliard d’ailes de poulet ce fameux jour de match!

Dans ce registre, il y a les fameuses­­ ailes piquantes, les rôties­­, les sucrées, les parfumées, les fumées, les aillées...

Et plus particulièrement, dans le cas qui nous concerne, les fameuses ailes caramélisées au Nuoc Mam du chef Phong Thach­­, du restaurant Red Tigre à Montréal­­.

Je devine déjà tous les gourmands en train de faire leur recette­­. Et pour les autres, allez donc découvrir le resto, c’est l’un de mes chouchous à Montréal.

Bon appétit!

Ailes de poulet caramélisées au Nuoc Mam

Pour 4 personnes

Ingrédients

Ailes de poulet

  • 12 ailes de poulet
  • 1 poignée de Rau Ram ou coriandre vietnamienne
  • 2 gousses d’ail pilées
  • 1 cuillère d’oignons français frits (vous pouvez en acheter au marché asiatique)
  • Cuillère d’arachides frites ou rôties émiettées (vous pouvez en acheter à l’épicerie)
  • Huile de canola, pour la friture

Sauce

  • 1 tasse de sauce de poisson (Nuoc Mam)
  • 1,5 tasse de sucre

Préparation

Préchauffer l’huile dans la friteuse à 350 °F ou 180 °C. Déposer une grille sur une plaque pour que l’huile puisse s’écouler lorsque vous sortirez les ailes de la friteuse.

Sauce

Dans une casserole, mettre le Nuoc Mam, le sucre. Chauffer afin de dissoudre le sucre. À l’ébullition, éteindre le feu et réserver.

Couper l’ail en menus morceaux. Dans une poêle, verser un peu d’huile de canola et faire frire l’ail jusqu’à obtention d’une belle couleur dorée.

Une fois que l’ail est frit, l’ajouter à la casserole contenant le Nuoc Mam et le sucre, en prenant garde à ne pas verser l’huile. Bien mélanger.

Arachides frites

Émietter les arachides frites de façon à ce que l’on puisse voir encore de petits morceaux d’arachides (ne pas les réduire­­ en poudre).

Ailes de poulet

Sur une planche de travail, couper les ailes de poulet à la jointure de façon à obtenir 2 morceaux. Sécher avec du papier­­ absorbant.

Faire frire les ailes, par petites quantités, pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient cuites et bien dorées. Égoutter sur la grille.

Dans une poêle, faire bouillir la sauce pour la faire caraméliser et éteindre le feu. Rajouter les ailes frites et bien mélanger pour que la sauce enveloppe entièrement­­ les ailes.

Trucs et conseils

♦ Bien assécher le poulet avant de le faire frire pour éviter les éclaboussures d’huile chaude.

♦ Ne pas faire bouillir trop longtemps la sauce pour éviter qu’elle brûle.

 

Brèves

Qu’est-ce qu’on boit ?

Plus de 20 $

Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Cloudline Pinot noir 2014 à 25,55 $

Véronique Drouhin-Boss, fille du célèbre vigneron Joseph­­ Drouhin, en Bourgogne, s’occupe également du vignoble en Oregon. Résultat­­, un peu la même philosophie qu’en France: droiture et finesse. C’est plein de fruits, croquant, délicat, élégant et très agréable à boire­­. Un coup de cœur!

Code SAQ : 11334161

 

Moins de 20 $

Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Le Jaja de Jau Syrah à 14,25 $

Un vin souple, gouleyant, un vin de soif, comme on dit. Un vrai jaja, expression pour annoncer un vin sans flafla. Il y a toutefois de la belle matière, couleur intense et épices… Parfait avec les ailes de poulet!

Code SAQ : 11073361

 

mon coup de cœur

Nouveau menu, nouveau spectacle!

Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Le cabaret du Casino de Montréal présente, jusqu’au 26 mars, Broadway II, un survol festif des principales comédies musicales. Les artistes­­ sont vraiment talentueux et le spectacle est un feu roulant. La formule souper-spectacle propose un menu très varié et copieux­­. En somme, une soirée idéale en couple ou en petit groupe.

 

ma bonne adresse

Gab, un café pour travailler.

Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Quelle bonne idée!

Vous êtes étudiant, travailleur autonome… vous cherchez un lieu sympa, relax, ce nouveau café est fait pour vous. Service internet haute vitesse, lounge, cuisinette, amène ta bouffe, service d’entretien ménager, service de réceptionniste, cabine téléphonique, ambiance unique et en plus avec du bon café et des produits locaux. Le bonheur!

4815A, boulevard Saint-Laurent, Montréal.