/news/currentevents
Navigation

Voleuse sexy: le juge met fin à sa carrière de mannequin

Stéphanie Beaudoin ira en prison et ne pourra pas faire d’argent avec son image pendant 30 mois

Stéphanie Beaudoin n’a pas voulu s’adresser aux médias. Elle commencera à purger sa peine de prison le 20 février.
Photo Amélie St-Yves Stéphanie Beaudoin n’a pas voulu s’adresser aux médias. Elle commencera à purger sa peine de prison le 20 février.

Coup d'oeil sur cet article

VICTORIAVILLE | Un juge a donné un dur coup à la carrière de mannequin de Stéphanie Beaudoin en l’empêchant de gagner de l’argent avec son image de voleuse la plus sexy du monde.

Stéphanie Beaudoin, qu’on a surnommée la «voleuse sexy», ne pourra pas gagner d’argent en exploitant ses démêlés judiciaires pendant ses 30 mois de probation. Le juge Bruno Langelier admet que cette mesure peut contrevenir à la liberté d’expression, mais il estime que cela­­ facilitera la réhabilitation de la femme de 22 ans.

Stéphanie Beaudoin a également été condamnée à 90 jours de prison, à purger durant les fins de semaine, pour ses vols et ses introductions par effraction.

La criminelle, dont l’image a fait le tour du monde, a eu l’air soulagée d’entendre la sentence lundi, mais ne s’est pas adressée aux médias.

Quelques heures auparavant, elle s’était excusée sur sa page Facebook. «Un jour à la fois. Commence à avoir hâte de fermer, déchirer ce chapitre de ma vie. Tout ça causé par ma faute. Sincère excuse à tous», a-t-elle écrit.

46 fois coupable

Stéphanie Beaudoin avait plaidé coupable en décembre 2014 à 46 chefs d’accusation, dont 39 pour des introductions par effraction commises dans le coin de Victoriaville, au Centre-du-Québec, à l’été 2014.

Elle avait cependant été acquittée d’avoir volé une robe de bal et un vibrateur dans des résidences.

Jantes roses

Stéphanie Beaudoin avait deux adolescents comme complices. À l’été 2014, le trio entrait illégalement chez les gens par les fenêtres du sous-sol pour dérober de l’argent ou d’autres objets de valeur. La Couronne estime à 80 000 $ les réclamations des victimes.

Stéphanie Beaudoin a été trahie par sa voiture, une Mitsubishi Lancer aux jantes roses, qu’on a aperçue près des résidences dévalisées. Quand elle a été arrêtée, le coffre de sa voiture contenait 7000 $ en argent, trois armes à feu et plusieurs objets dérobés.

L’avocat de Stéphanie Beaudoin, Me Denis Lavigne, précise que sa cliente ne pourra jamais être certaine que les médias ne se serviront pas de son image de criminelle, il lui recommande donc de rejeter toute offre lucrative.

«Je pense que pour 30 mois, elle ne doit pas du tout se servir de son image», a-t-il.

Instable

Stéphanie Beaudoin souffre d’un trouble de personnalité limite et d’un trouble anxieux. Elle a d’ailleurs été hospitalisée en 2013 et en 2014 pour des tentatives de suicide. Ces éléments ont plaidé en faveur d’une peine clémente, d’autant plus que l’accusée s’est prise en main dans les derniers mois et n’a pas d’antécédents judiciaires.

Le juge a insisté sur l’importance de poursuivre ses traitements. «Ne négligez pas d’aller chercher de l’aide. Vous êtes trop jeune pour crouler sous toutes ces difficultés», a-t-il dit à l’accusée, à la fin du prononcé de la peine­­.

Stéphanie Beaudoin a aussi été reconnue coupable de complot, de possession d’outils de cambriolage et de possession d’armes à feu sans permis.

Criminelle et vedette

Stéphanie Beaudoin n’a pas voulu s’adresser aux médias. Elle commencera à purger sa peine de prison le 20 février.
Photo d'archives
  • Stéphanie Beaudoin a eu plusieurs propositions pour faire des photos, dans le cadre de la controverse entourant son arrestation.
  • Ses photos sexy, déjà publiées sur Facebook, ont rapidement fait le tour du monde.
  • Elle a finalement accepté de poser pour le magazine Summum, dont les photos ont été publiées en juillet dernier.
  • Des produits dérivés de la célèbre voleuse ont également été créés, comme une figurine, simplement identifiée comme étant «la criminelle la plus sexy du monde». Le nom de Stéphanie Beaudoin n’avait pas été utilisé, mais l’inspiration ne faisait pas de doute.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.