/world/europe
Navigation

Espagne: démantèlement d’un trafic de faucons destinés aux Émirats

Coup d'oeil sur cet article

MADRID - Un réseau international de trafic de faucons, destinés à participer à des courses de rapaces aux Émirats arabes unis, a été démantelé en Espagne, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles à Madrid.

«Ces dernières années, plus de 500 spécimens de ces rapaces pourraient avoir été exportés pour une valeur supérieure au million d’euros» via ce réseau, a affirmé la direction générale de la Garde civile dans un communiqué.

«49 personnes ont été mises en cause et 38 centres d’élevage ont fait l’objet d’enquête administrative» au cours des investigations lancées en 2013, selon la même source.

Le réseau, dirigé par un Syrien, achetait à des éleveurs espagnols non déclarés les jeunes rapaces hybrides, issus de croisements de faucons pèlerins «extraits illégalement de leur milieu naturel» et de faucons gerfauts.

Le réseau pouvait payer 3500 euros chaque paire d’oiseaux.

La garde civile précise que les «courses de faucons» sont actuellement en vogue parmi les élites de l’État des Émirats arabes unis (regroupant sept émirats dont Abou Dabi et Dubaï). Quand un oiseau remporte ce genre de compétition, son propriétaire reçoit un prix financier très important.

La demande y est d’autant plus forte pour ces hybrides d’importation que le faucon gerfaut ne peut être élevé dans cette fédération au territoire désertique ou semi-désertique

Neuf spécimens ont été saisis à l’aéroport de Madrid, et onze autres dans un centre d’élevage de la province de Zamora, dans le nord-ouest du pays, selon le communiqué.

La police émiratie a été prévenue via le réseau international Interpol, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la garde civile.

Le faucon pèlerin est depuis 2007 une espèce protégée en Espagne. Selon le ministère de l’Agriculture et de l’environnement, la population espagnole de faucons pèlerins est la plus importante d’Europe, avec environ 2000 couples.