/opinion/columnists
Navigation

La cour du roi

Coup d'oeil sur cet article

Au pays du revenu minimum, on peut être certain d’une chose: le fardeau fiscal sera toujours plus lourd. Au Québec, c’est une loi de la nature.

La réduction des impôts promise par les libéraux, cessez d’y penser, elle ne se réalisera pas. La vie coûtera plus cher même si vous ne demandez rien...

Le premier ministre Couillard évoque surtout la taxe santé quand il parle du fardeau fiscal. Comme si le reste, le vrai fardeau fiscal, n’existait pas.

Fiscalité halal

Mais les chiffres donnent froid dans le dos: 30 milliards d’impôts à payer cette année par les citrons pressés d’Amérique! Vingt milliards en taxes à la consommation, etc.

De toute évidence, le socialisme ne porte pas son nom, mais il a un prix. Alors, ne doutez pas une seconde de ce qui vous attend: vous serez des agneaux sur l’autel de la fiscalité halal.

Pour ajouter à votre bonheur quotidien, on continuera d’exiger à la pompe une contribution au Fonds vert. Cette ponction environnementale est ridicule, mais le Québec contribue ainsi à sauver la planète.

Royauté libérale

À Paris, en décembre, le premier ministre Couillard a donné 25 millions pour assainir l’environnement en Afrique. L’Afrique!

Ça n’a aucun rapport avec le Fonds vert, mais qu’importe! Christine St-Pierre, ministre plénipotentiaire en mission mondiale, a expliqué, oui ma chère!, que le conseil des ministres en avait décidé ainsi.

Vous étiez à la cour du roi, oui mon brave!, vous ne le saviez simplement pas! C’est Versailles au pays du Carnaval!

Ce qui explique qu’une momie de la Régie des installations olympiques soit mutée à la Commission des transports du Québec: France Boucher, remise en service après deux ans de garage.

Ce qui pose un petit problème au ministre des Transports, Jacques Daoust. Uber-X a déjà prouvé que les citrons pressés du Québec n’ont pas besoin de bureaucrates comme France Boucher pour se déplacer...