/news/currentevents
Navigation

Son frère sort de l’aréna menottes aux poignets

Alexandre Perron (gauche) et son frère Francis, un espoir des Sénateurs.
Photo Facebook Alexandre Perron (gauche) et son frère Francis, un espoir des Sénateurs.

Coup d'oeil sur cet article

Le frère d’un joueur des Huskies a été arrêté jeudi soir après qu’une policière proche d’un autre hockeyeur de l’équipe l’eut signalé à la sécurité.

C’est bien malgré lui que le joueur Francis Perron a été pris au beau milieu d’une controverse qu’il n’a jamais provoquée. Son frère, Alexandre Perron, a quitté le Centre d’excellence Sports Rousseau menotté hier.

C’est un membre de la famille de son coéquipier Alexandre Fortin qui a

signalé Alexandre Perron aux agents de sécurité dans les gradins.

« Pas fier »

«J’ai parlé à mon frère ce matin [hier]. Il s’est excusé de son geste et n’en est pas fier. Il ne voulait surtout pas que ça affecte ma carrière. Mais je ne peux rien contrôler, a raconté au Journal Francis Perron, un espoir des Sénateurs d’Ottawa qui n’a rien vu de l’incident. Il est toujours là avec mes parents quand je viens à Boisbriand et s’est toujours bien comporté.»

Il n’entretient aucune amertume à l’endroit de son coéquipier Fortin, dont un proche aurait désigné son frère dans les gradins à l’arrivée des agents de sécurité.

«Alexandre se sentait mal dans le vestiaire après, mais ce n’est pas de sa faute ou celle de ses proches», a assuré Perron.

Digne de Slap Shot

Ayant été témoins de la séquence derrière le banc de leur équipe, les entraîneurs Joël Bouchard, de l’Armada, et Gilles Bouchard, des Huskies, avaient peine à y croire.

«J’ai vu beaucoup de choses dans ma carrière de joueur et d’entraîneur, mais celle-là, c’est spécial. Je n’ai pas vu ça très souvent, un arbitre pris pour cible, a raconté Gilles Bouchard, qui a déjà évolué dans des ligues semi-professionnelles. Ça m’a fait penser au film Slap Shot

De son côté, Joël Bouchard a relaté un incident qui s’est produit dans la LNH. «Je me souvenais d’avoir vu Jeremy Roenick lancer une bouteille d’eau vers un arbitre qui était de l’autre côté de la patinoire. Je suis satisfait de la manière dont le problème a été géré.»