/travel/destinations
Navigation

Saint-Jean-Port-Joli, village créatif

Fête d’hiver
photo courtoisie Fête d’hiver

Coup d'oeil sur cet article

En cette journée de janvier, le luthier ­Benoît Lauzier accueille dans son atelier, à Saint-Jean-Port-Joli, deux visiteurs qui viennent vivre à ses côtés une expérience de création. Pendant trois jours consécutifs, ces apprentis luthiers réaliseront sous les conseils et la supervision du maître, un instrument à cordes pincées de type «cigar box». Ils quitteront finalement l’atelier avec leur nouvel instrument, heureux d’avoir pu échanger avec ce professionnel de la lutherie.

Alors que la majorité des villages du ­Québec sont immobilisés pendant la saison froide, Saint-Jean-Port-Joli bourdonne. Ce village a mis de l’avant une nouvelle forme de tourisme: le tourisme créatif. L’idée, qui vient d’un concept né dans les années 2000, est d’offrir aux visiteurs l’opportunité de ­développer leur créativité en participant à des activités caractéristiques du milieu. «C’est un tourisme qui ne permet pas seulement de voir le milieu, mais aussi de le vivre, en ayant un accès privilégié à ses créateurs, artistes et artisans, mentionne Marie-Claude Gamache, consultante pour le projet «Saint-Jean-Port-Joli, village créatif»... «Saint-Jean-Port-Joli a un ADN créatif particulier», ­ajoute cette dernière. Ce village de 3500 habitants, au bord du Saint-Laurent, compte pas moins de 70 artistes et créateurs dans des disciplines diverses, et certains d’entre eux se démarquent sur le plan international. «Notre milieu est animé d’une vitalité ­étourdissante», dit Mme Gamache.

France avec un alpaga à l’auberge L’Hermitage
photo courtoisie
France avec un alpaga à l’auberge L’Hermitage

Saint-Jean-Port-Joli a le vent dans les voiles depuis que le village a été désigné en ­novembre dernier, la meilleure destination en tourisme créatif par le Réseau international de tourisme créatif (Creative Tourism Network), fondé en 2010 à Barcelone et qui groupe dans ses rangs des villes prestigieuses telles Paris, Rome et Barcelone. Saint-Jean-Port-Joli a remporté ce titre ­attrayant parmi 112 candidatures provenant de 30 pays. Le village, qui a rayonné durant les années 50 comme capitale de la sculpture sur bois avec les frères Bourgault, est ­maintenant reconnu village créatif, avec une programmation unique au Canada.

Dans l’atelier de Benoît Lauzier
photo courtoisie
Dans l’atelier de Benoît Lauzier

«Saint-Jean-Port-Joli, village créatif» permet au visiteur d’accéder à l’univers du «créatif» qui l’accueille avec générosité dans l’intimité de son atelier. Pour le visiteur, c’est une façon de se ressourcer, d’explorer sa créativité dans un environnement de village. C’est aussi un prétexte à la rencontre. «Nous espérons également créer une relève, souligne Marie-Claude Gamache. Nous trouvons ici un ­savoir-faire unique, qui va de la tradition à la modernité.»

Lutherie créative
photo courtoisie
Lutherie créative

«Saint-Jean-Port-Joli, village créatif» offre 11 choix d’ateliers: sculpture, peinture, danse contemporaine, photographie, charpenterie traditionnelle en bois massif, fibre d’alpaga, processus créatif, lutherie, composition d’un chant marin, cuisson du pain dans un four traditionnel et œuvre d’art participative. Ces ateliers vont de la demi-journée à des ­séjours de 3 à 5 jours. Ils sont offerts à dates fixes ou organisés sur mesure. Leur coût varie de 250 $ à 1000 $ et ils peuvent aussi être ­offerts en forfaits avec repas et auberge.

Repères

Se délecter

  • Auberge des Glacis: Dans un moulin restauré en auberge chaleureuse, le chef Olivier Rafestin élabore une table gourmande avec les produits des artisans locaux. www.aubergedesglacis.com
  • LA COUREUSE DES GRÈVES: Dans un décor sympathique aux allures de petit café, on savoure des mets délicieux qui s’harmonisent au rythme des saisons. ­www.coureusedesgreves.com
  • L’Ancestrale: Pour des cafés divins et un bel assortiment de thés. ­www.cafebontedivine.com
  • Boulangerie Sibuet: Pour des pains de tradition française et des pâtisseries. www.boulangeriesibuet.com

Bien dormir

  • L’Hermitage: Une vaste maison datant de 1805, avec cinq chambres confortables et petit-déjeuner copieux. Les propriétaires ont un élevage d’alpagas et une boutique où l’on trouvera des créations en laine d’alpaga. ­www.maisonermitage.com

À vivre

  • La fête d’hiver: Un festival familial autour de la sculpture sur neige, 11, 12 et 13 février.

Pour réservations: 1-800 278-3555