/sacchips/unbelievable
Navigation

MISE À JOUR: Le dauphin était déjà mort lorsqu'il a été sorti de l'eau

Une foule de baigneurs entoure le petit dauphin pour le prendre en photo.
Hernan Coria / Facebook Une foule de baigneurs entoure le petit dauphin pour le prendre en photo.

Coup d'oeil sur cet article

MISE À JOUR: De nombreux médias ont rapporté hier qu'un bébé dauphin avait trouvé la mort sur une plage d'Argentine lorsqu'une horde de touristes l'ont sorti de l'eau pour le photographier.

Or, selon de nouvelles images obtenues par The Guardian, le jeune dauphin franciscain, une espèce protégée qu'on ne retrouve que dans les eaux de l'Amérique du Sud, était déjà mort au moment où les baigneurs l'ont sorti de l'eau, et ne serait donc pas mort de déshydratation après avoir été passé de main en main par les curieux.

Selon Hernan Coria, un des témoins de la scène, plusieurs autres dauphins ont également été retrouvés morts sur la plage la même journée.

«L'eau était très chaude. Elle était remplie de méduses et personne ne se baignait», a-t-il indiqué à un média local. «Tout s'est passé en cinq minutes. Il était déjà mort quand il s'est échoué. Ils l'ont remis à l'eau, mais il ne bougeait plus», poursuit-il.

M. Coria dit avoir été très surpris de l'ampleur de la réaction aux photos qu'il a publiées sur sa page Facebook.

 

Espèce menacée

Selon la fondation Vida Silvestre Argentina, le dauphin franciscain ne peut rester longtemps hors de l’eau en raison de sa peau très épaisse et très grasse, qui se dessécherait rapidement. Il est donc primordial de l’aider à regagner l’eau le plus rapidement possible.

Le dauphin franciscain tient son nom de sa peau brunâtre, qui rappelle les bures des moines franciscains. Vivant principalement au large de l’Argentine, de l’Uruguay et du Brésil, sa population actuelle est estimée à moins de 30 000 individus, ce qui en fait une espèce menacée.