/news/politics
Navigation

Le Canada s’impliquera en Libye

Jonathan Vance
Photo d'archives, REUTERS Jonathan Vance

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA - Le Canada s’impliquera «d’une quelconque façon» en Libye pour combattre l’État islamique, a affirmé vendredi matin dans un hôtel d’Ottawa le chef d'état-major des Forces armées canadiennes, Jonathan Vance.

Le haut gradé n’a pas voulu s’avancer sur le rôle du Canada ni sur la portée d’une éventuelle mission aux côtés de ses alliés.

«Je ne sais pas si nous serons impliqués militairement, mais nous serons certainement impliqués d’une quelconque façon», a affirmé M. Vance en matinée.

Réagissant aux propos du chef d’état-major, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a confirmé avoir eu des discussions avec l’Italie, un des pays les plus actifs sur ce front.

Le Canada évalue «les besoins» de la coalition, et la façon dont le pays peut «faciliter» la tâche de ses alliés de l’OTAN, a dit le ministre Sajjan en mêlée de presse devant la Chambre des communes, en après-midi.

«Pendant que nous avons cette réflexion, nous devons être soucieux des risques», a ajouté M. Sajjan.

L'aviation américaine a mené vendredi matin un raid en Libye, contre des membres présumés du groupe État islamique.

Les bombardements auraient fait une quarantaine de morts, dont un terroriste impliqué dans deux attentats sanglants commis en Tunisie l’an dernier.