/sports/baseball
Navigation

Bob Bissonnette nouvel actionnaire des Capitales de Québec

Bob Bissonnette nouvel actionnaire des Capitales de Québec
YVES CHARLEBOIS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’homme d’affaires Pierre Tremblay et le chansonnier Bob Bissonnette s’associent aux Capitales de Québec en devenant actionnaires de l’équipe dans le but de la faire rayonner davantage et d’augmenter l’achalandage au Stade municipal.

Le président du Groupe Vertdure, Jean Tremblay, demeure le principal propriétaire de la formation de la Ligue Can-Am à la hauteur de 80 % alors que les nouveaux venus se partageront les parts restantes.

Avec l’entrée en scène de nouveaux partenaires financiers, dévoilés mardi en conférence de presse, les Capitales espèrent attirer en moyenne de 150 à 200 amateurs de plus par match au parc Victoria lors de la prochaine saison, grâce à leur expertise et à leur réseau de contacts.

Bob Bissonnnette était déjà impliqué depuis cinq saisons avec les Capitales en animant la terrasse du Stade municipal tous les mardis de match. Il en sera de même encore l’été prochain. Son nouveau rôle d’actionnaire/ambassadeur lui permettra d’ajouter son grain de sel différemment.

«Quand Jean m’a demandé de m’impliquer, j’ai dit oui tout de suite. Ça faisait cinq ans que je l’harcelais avec des textos. Jean, c’est l’une des mes idoles comme homme d’affaires et c’est une personne extraordinaire [...] Les Capitales, ça rejoint mes valeurs. Un jour, on va remplir le stade soir après soir comme c’est le cas au Fenway Park de Boston», a lancé Bissonnette, bien connu aussi pour avoir fait régner l’ordre sur les patinoires de la LHJMQ au début des années 2000.

Un vieux rêve

Pour Pierre Tremblay, à la tête du Groupe JD (JD Chrysler-Fiat, JD Alfa-Romeo et JD Carrosserie), il s’agit de la consécration d’un vieux rêve. Ce grand amateur de baseball passera quelques coups de fil au cours des prochains mois.

«Je veux amener plus de support de la communauté d’affaires. Ça ne prend pas grand-chose de plus comme ça va déjà très bien à ce niveau. On souhaite qu’il y ait une centaine de personnes de plus par soir. Il faut que les gens viennent goûter à ce que c’est que d’assister à une belle soirée au Stade. Il faut juste que les gens se réapproprient ce beau sport-là», a-t-il expliqué.

Le président des Capitales, Michel Laplante, se réjouit au plus haut point que la famille s’agrandisse.

«M. (Jean) Tremblay avait son milieu, son réseau d’affaires, et là, on se retrouve à aller toucher encore plus de monde, a-t-il réagi. Dès l’achat de l’équipe, il (Jean Tremblay) avait dit vouloir amener d’autres gens. J’aurai maintenant deux autres personnes qui vont pouvoir m’aider.»

Une équipe qui maintient son équilibre budgétaire

Si les Capitales ne roulent pas sur l’or, ils n’ont pas à craindre de devoir presser le citron, assure l’actionnaire majoritaire de la formation professionnelle de baseball, Jean Tremblay.

L’homme d’affaires, président du Groupe Vertdure, avait racheté le club de l’Américain Miles Wolff, également commissaire du circuit indépendant, à l’automne 2010. Les nouveaux joueurs à ses côtés donneront plus de souffle aux finances des Capitales. Le budget de fonctionnement s’élève à environ 2,2 millions de dollars.

«L’objectif financier était que les Capitales ne perdent plus de sous. Depuis 19 ans, il y a juste une année où les Capitales ont été dans le plus, et c’est l’année d’Éric Gagné. Toutes les autres, il y a eu des déficits et, depuis deux, trois ans, on maintient l’équilibre budgétaire. On ne fait pas d’argent, mais on maintient la ligne», a noté Tremblay.

Ce n’est toutefois pas le cas du club junior des Diamants, dont Tremblay et son groupe ont repris la direction il y a quelques années pour sauver la franchise, alors que cette dernière rédige toujours un budget à l’encre rouge. «Mais c’est important pour une équipe d’avoir une équipe junior», a-t-il spécifié.

«L’objectif n’est pas de faire de l’argent et de ne pas trop en perdre. En ajoutant de nouveaux partenaires, ils viennent participer au risque. On ne croit pas qu’il va manquer quoi que ce soit.»

Cubains: annonce bientôt

Par ailleurs, la Ligue Can-Am dévoilera la semaine prochaine à Ottawa les détails entourant la venue de l’équipe nationale cubaine sur son territoire lors de la prochaine saison. Les Cubains disputeront notamment une série de quatre matchs au Stade municipal, du 9 au 12 juin.

Les Capitales devraient être en mesure de confirmer d’ici la mi-mars quels seront les deux représentants issus de l’île communiste qui se grefferont à leur alignement pour le début de la saison 2016.