/entertainment/shows
Navigation

Cinq choses à retenir sur le retour de Céline

Celine Dion Las Vegas
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Céline Dion a réussi son retour cette semaine à Las Vegas. Voici cinq choses à retenir du concert qu’elle a offert mardi, son premier depuis le départ de René Angélil.

1. Elle n’est pas près d’arrêter

Bien qu’elle ait qualifié le spectacle de mardi du «plus difficile» de toute sa vie, Céline Dion était heureuse après sa soirée, a confirmé le bureau de Francine Chaloult. Certes, la chanteuse traverse une période difficile, mais elle semblait vraiment avoir du plaisir sur scène. Tant mieux, car après sa tournée estivale, elle reviendra à Las Vegas pour un nouveau blitz de spectacles, dont les dates ont été révélées mercredi. Ces représentations seront étalées du 20 septembre au 26 novembre. Et selon son gérant, Aldo Giampaolo, les cinq prochaines années sont planifiées.

2. Elle demeure l’une des plus grandes voix

Certes, sa relecture de With One More Look At You, offerte en ouverture, n’était pas parfaite. Mais Céline Dion s’est montrée irréprochable dès Where Does My Heart Beat Now, proposée en deuxième. Durant 120 minutes, la chanteuse a allié justesse et puissance, faisant ainsi taire les critiques qui croyaient qu’elle avait perdu sa touche depuis sa prestation en demi-teinte aux derniers American Music Awards.

3. Elle peut enflammer la Toile

Peu présente sur Twitter et Facebook, Céline Dion est néanmoins capable d’enflammer la Toile, comme en témoignent les nombreuses vidéos amateures de All by Myself, une chanson qui prend une tout autre dimension depuis le décès de René Angélil. Mardi, après avoir atteint LA note, Céline a été incapable de terminer le morceau en raison d’un trop-plein d’émotions. Filmées du parterre, les différentes séquences ont rapidement fait le tour du web, récoltant des milliers de clics sur YouTube. Quant au live stream du début du concert, présenté au celinedion.com, il avait été visionné par plus de 600 000 internautes mercredi matin, nous a-t-on confirmé.

4. Le public de Vegas manque d’ardeur

En partie composé de touristes en vacances, de joueurs de poker, ainsi que d’hommes et de femmes d’affaires en congrès, le public de Las Vegas est... particulier. Si Céline avait offert la même prestation à Montréal, le toit du Centre Bell aurait levé à plusieurs reprises. Quant aux ovations, elles auraient été beaucoup, beaucoup plus longues et enthousiastes. Au Québec, la chanteuse n’aurait jamais été obligée de demander aux spectateurs de danser pendant Love Can Move Mountains et River Deep, Mountain High. Ils l’auraient fait instinctivement. Et pendant The Power of Love, il aurait fallu distribuer des mouchoirs dans chacune des allées.

5. La presse l’adore

La force d’attraction de Céline Dion demeure intacte. Des médias du monde entier ont parlé du concert. Du New York Daily News au Washington Post, en passant par Variety, Hollywood Reporter et Billboard, la presse américaine a couvert le spectacle de long en large. Même chose en France, où quelques publications avaient fait des milliers de kilomètres pour assister au rendez-vous.