/sports/tennis
Navigation

Eugenie Bouchard perd au troisième tour à Doha

Eugenie Bouchard
Photo AFP Eugenie Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir eu la chance de servir pour la manche initiale, la Québécoise Eugenie Bouchard s’est écroulée mercredi au troisième tour du tournoi de Doha, au Qatar.

Face à la Chinoise Saisai Zheng, 72e mondiale, Bouchard s’est finalement inclinée 7-6 (1) et 6-1, n’affichant pas toute sa combativité des derniers tournois au cours de la seconde manche.

Menée 5-0 au deuxième set (après avoir eu, notamment, les devants 5-3 au premier), Bouchard a bien gagné son service et effacé une balle de match, mais elle n’a pu trouver les armes pour renverser la vapeur.

En fin de compte, la Montréalaise a été coulée par ses fautes directes et ses ennuis au deuxième service, sur lequel elle n’a gagné que 23 % des échanges.

Bouchard a offert neuf chances de briser à Zheng, qui en a profité quatre fois.

Il faut dire que, malgré son classement, la Chinoise s’annonçait comme une coriace rivale, elle qui avait battu la deuxième mondiale, l’Allemande Angelique Kerber, la veille.

Petit bond

En dépit de sa déconfiture face à Zheng, «Genie» a bien profité de l’invitation des organisateurs du tournoi. Ses deux victoires devraient lui permettre de passer de la 61e aux alentours de la 50e place lors du prochain dévoilement des classements, lundi.

Il s’agissait pour Bouchard d’un premier tournoi depuis son revers au deuxième tour des Internationaux d’Australie, fin janvier. Depuis Melbourne, la joueuse qui aura 22 ans jeudi s’était accordé une pause de la compétition afin de se concentrer sur son entraînement.