/lifestyle/sexromance
Navigation

Le Doc Mailloux ne voit pas de problème à ce qu’une mère fasse l’amour en allaitant

Le Doc Mailloux ne voit pas de problème à ce qu’une mère fasse l’amour en allaitant
ANDRÉANNE LEMIRE/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Doc Mailloux ne croit pas que le fait d’allaiter un enfant en faisant l’amour soit un geste pédophile.

Réagissant à l’article du Journal sur la controverse engendrée par une mère qui a admis dans un billet de blogue s’être caressée et avoir fait l’amour en allaitant, le doc Mailloux a affirmé dans son émission au 106,9 en Mauricie qu’il ne s’agit pas d’un geste à caractère pédophile.

Même si cette révélation a soulevé l’indignation de plusieurs et s’est mérité au moins une plainte à la Sûreté du Québec, le célèbre psychiatre ne voit rien de mal à cette pratique. 

«Où est le problème? Le père est heureux, la mère est souriante et le bébé tète. Où est le problème?», a-t-il lancé.

Selon lui, les personnes choquées doivent être «des femmes jalouses et envieuses de ce moment très intime de plaisir érotique».

En s’appuyant sur une étude sérieuse, citée par La Presse en 2010, il indique que certaines femmes –16% des femmes– auraient des sensations sexuelles intenses pendant l’allaitement.

«Les seins ont deux usages. Il faut bien comprendre la nature. Un sein ça peut donner du lait et ça peut servir d’excitant sexuel, dit-il. Pour certaines femmes, le fait d’allaiter n’arrête pas la simulation sexuelle. Il y a comme une connexion entre le sein et l’utérus et ça fait lubrifier.»

Selon lui, les femmes n’ose pas parler de l’excitation sexuelle que leur procure l’allaitement de peur de «passer pour [des] perverses».

«C’est un tabou. Il y a des vierges qui sont offensées, à raison, parce qu’elles sont coupées des deux réalités. Il y a des femmes qui allaitent péniblement et ce n’est pas agréable, et il y a des femmes qui ne jouissent pas, alors imagine-toi une femme qui s’en va dire: “Moi j’allaite le bébé pendant que mon mari me prend par en arrière” HA! La police! La police des moeurs!», s’est-il exclamé.

Le doc Mailloux affirme qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé. Selon, lui plusieurs personnes auraient des pratiques similaires.

«Je pense que, honnêtement, il y a une couple d’homme qui ont déjà essayé ça. J’ai déjà eu des confidences à cet égard.»

Écoutez l’extrait intégral